Activités Article partenaire Tohoku | Sendai

Détente et randonnée à Kaminoyama Onsen, dans la région de Tohoku


Article réalisé en partenariat avec l’Agence de reconstruction

Une station thermale (Kurort en Allemand) peut être définie comme étant un lieu propice à la purification du corps et à l’apaisement de l’esprit, le tout dans un environnement naturel. Et c’est d’ailleurs ainsi que Kaminoyama Onsen – un village thermal situé dans la région de Tohoku, dans la préfecture de Yamagata – peut être qualifié, offrant avec ses bains chauds et ses paysages magnifiques au pied du Mt Zao le cadre idéal pour une régénération physique et spirituelle.

Emprunter le shinkansen (train à grande vitesse) depuis Tokyo jusqu’à Tohoku pour venir séjourner à l’hôtel Tsukioka, c’est un peu comme prendre une grande bouffée d’air après avoir échappé à l’agitation de la métropole. Le paysage y est tout simplement magnifique, tout particulièrement lorsqu’il se pare des fameuses couleurs d’automne (kōyō en Japonais). Entouré par une telle beauté naturelle, vous vous sentirez ici comme à la maison.

Bain thermal à Kaminoyama Onsen, Tohoku, préfecture de Yamagata, Japon
Les bains sont séparés pour les hommes et les femmes et s’alternent chaque jour.

Kaminoyama Onsen

Selon la légende, un moine bouddhiste aurait autrefois aperçu une grue soignant ses blessures en plongeant dans les eaux chaudes de la source. Depuis ce temps, nombreux sont les visiteurs qui se rendent à Kaminoyama pour tremper dans ses eaux chaudes thérapeutiques afin de régénérer corps et âme. Au Japon, les eaux de sources thermales sont bien souvent considérées comme étant bénéfiques au traitement de maux spécifiques. En ce qui concerne Kaminoyama Onsen, ses eaux sont connues comme étant particulièrement efficaces dans le traitement des plaies et des blessures.

La température de l’eau s’élève entre 38 et 42 degrés Celsius (100-107.6 F). Les bains de l’hôtel Tsukioka sont distincts pour les hommes et pour les femmes. Notez malgré tout que chaque jour, la répartition des bains hommes et femmes est inversée. Le bain des femmes devient ainsi celui des hommes pour la journée et inversement, avant de changer à nouveau le jour suivant.

Les vestiaires y sont décorés de bois dans des tons chaleureux. À Kaminoyama Onsen, comme dans tout autre établissement thermal, les visiteurs doivent entièrement se dévêtir avant de plonger dans l’eau. Vous devrez donc laisser vos vêtements dans les paniers prévus à cet effet avant de vous diriger vers la porte menant au onsen.

Les vestiaires de Kaminoyama Onsen, Tohoku, préfecture de Yamagata, Japon
Les vestiaires sont équipés de quoi laisser ses vêtements avant d’entrer dans le onsen.

Bon nombre de pommes de douches y sont installées le long du mur. C’est ici que les visiteurs sont invités à soigneusement se nettoyer, à l’aide du shampoing et gel douche mis à disposition. Les femmes quant à elles devront également prendre bien soin d’attacher leurs cheveux, afin qu’ils ne soient pas en contact avec l’eau du onsen. Une fois ces quelques règles respectées, vous pourrez vous détendre dans les eaux relaxantes des deux bains intérieurs.

Douches et bains chauds à Kaminoyama Onsen, Tohoku, préfecture de Yamagata, Japon
Les visiteurs doivent d’abord prendre une douche avant d’entrer dans le bain.

Vous pourrez également profiter d’un bain en plein air, niché dans une enclave de pierres couleur sable, juste de l’autre côté du mur des bains intérieurs donnant sur l’extérieur. Un bain particulièrement réconfortant lorsque les températures descendent. Ce bain chaud extérieur, dans lequel s’invite un air pur et frais, est l’endroit idéal pour se détendre complètement.

Bain chaud en plein air à Kaminoyama Onsen, Tohoku, préfecture de Yamagata, Japon
Le bain chaud extérieur est tout particulièrement propice à la détente du corps et de l’esprit pendant les mois d’hiver froids.

Passer la nuit en ryokan

Et si les sources chaudes méritent bien entendu une visite, vous pourrez en profiter d’avantage en passant la nuit dans un ryokan de la région. L’hôtel Tsukioka est d’ailleurs ce que l’on pourrait appeler un ryokan, une auberge traditionnelle japonaise. Après plusieurs allers-retours dans l’eau chaude des bains, vous pourrez passer une nuit reposante sur un futon, dans une chambre aussi calme que simple, dont le sol est entièrement recouvert de tatami. En enfilant votre yukata, un léger kimono d’été fourni par le ryokan, vous vous sentirez transporté dans le passé.

Une randonnée dans les bois du Mt Zao

Mais séjourner à Kaminoyama n’est pas seulement l’occasion de prendre de longs bains dans les eaux thermales chaudes et de profiter d’une nuit en ryokan. Le Mt Zao, volcan le plus actif du Nord de l’île de Honshu s’élevant tout près de la ville, et les versants luxuriants s’étirant à ses pieds offrent de quoi partir pour de longues promenades et randonnées en pleine nature.

Randonnée sur le Mt Zao près de Kaminoyama Onsen, Tohoku, préfecture de Yamagata, Japon
Bon nombre de sentiers de randonnée permettent de s’enfoncer dans la nature.

Un groupe de retraités japonais se retrouvent ainsi chaque matin aux alentours de 7h45 pour marcher jusqu’au sanctuaire de Hayama. Le sentier du même nom est l’un des nombreux parcours de randonnée s’enfonçant dans la forêt avant de prendre de la hauteur. Le sanctuaire de Hayama se situe à mi parcours pour rejoindre l’un des nombreux sommets de collines aux alentours de Kaminoyama. Datant d’il y a 700 ans, c’est le sanctuaire le plus ancien de Kaminoyama.

À la fin du mois d’octobre, les températures de la préfecture de Yamagata ne dépassent pas les 5 degrés en début de matinée. À chaque expiration, une légère brume argentée reste en suspens dans l’air frais, tandis que le groupe de marcheurs japonais s’enfonce dans la forêt. En s’élançant sur une sinueuse pente grimpante, les mollets commencent déjà à s’échauffer avant que le chemin ne retrouve un dénivelé moins raide après une quinzaine de minutes. À ce stade, les marcheurs peuvent déjà être récompensées par une vue impressionnante sur la ville en contrebas. C’est comme si l’on s’était déjà délesté de tous ses soucis et tracas au pied de la montagne.

Vous trouverez le long du chemin une fontaine dans un bassin de pierre qui, vous le remarquerez très vite, ne semble pas dater d’hier. Le guide explique que les randonneurs peuvent s’initier ici à ce que l’on nomme la cure Kneipp.

Randonnée sur le Mt Zao près de Kaminoyama Onsen, Tohoku, préfecture de Yamagata, Japon
Immerger ses bras dans l’eau froide permet de stimuler la circulation sanguine.

Sebastian Kneipp était un prêtre allemand qui fut atteint de tuberculose. La cure Kneipp et le traitement Kneipp furent ainsi nommés d’après cet homme qui rendit l’hydrothérapie populaire. Tout l’intérêt de la marche pratiquée dans l’eau étant de se laisser porter pour fournir un minimum d’effort physique. L’idée est ainsi de marcher sur place dans de l’eau froide à tiède, en ressortant les jambes entièrement de l’eau après chaque pas avant de les immerger à nouveau. De quoi stimuler la circulation sanguine.

Bien qu’il ne soit pas possible de marcher dans l’eau glacée de la fontaine du trail d’Hamayama, vous pourrez y tremper les bras. De nombreux marcheurs seniors ne manquent pas de s’y adonner lors de leur ascension jusqu’au sommet.

Un peu d’exercice au sanctuaire ancien d’Hamayama

Avec chaque pas rapprochant un peu plus du sommet, l’air devient de plus en plus pur. Où que vous posiez vos yeux sur la vallée par delà le sommet des arbres, le panorama se fait de plus en plus beau et vous incite à prendre un moment pour profiter pleinement de cette vue envoûtante. Quant au passage dans la forêt, vous pourrez y profiter de la beauté des couleurs de l’automne ; l’incroyable marque du passage des saisons. Le guide révélait également une petite surprise pour les amateurs de champignons, en indiquant que l’un des champignons les plus chers du Japon, le matsutake, poussait dans ces forêts.

Une fois arrivé au sanctuaire d’Hamayama, le groupe de marcheurs se lançait dans une série d’exercices. À commencer par un échauffement et un étirement des jambes et des bras. Le guide se lança alors dans la démonstration d’exercices amusants à l’aide des nombreux petits cailloux recouvrant le sol. Pour cela, attrapez deux cailloux, et lancez les en l’air avant de les rattraper en croisant les mains. Un très bon exercice de coordination de la main et de l’oeil, tout aussi amusant que stimulant.

Point de vue sur la ville depuis le Mt Zao près de Kaminoyama Onsen, Tohoku, préfecture de Yamagata, Japon
L’incroyable vue sur la ville depuis le “Sanctuaire des amants de Yumi Katsura”.

Sur le chemin du retour, nous passions cette fois-ci à quelques exercices des cordes vocales. Tout le monde est invité à clamer très fort “Ya-Ho !”, jusqu’à produire un écho revenant de la montagne, condition sine qua non pour satisfaire pleinement le guide. En chemin, vous pourrez également passer près d’un point de vue, le “Sanctuaire des amants de Yumi Katsura“, avec sa cloche et son incroyable panorama sur la ville plus bas.

À cette heure matinale, les nuages sont encore bas sur la vallée et l’on peut voir depuis la plateforme les vifs rayons du soleil levant les transpercer. La vue à couper le souffle offerte ici est une belle récompense après l’effort de la randonnée et suffit à elle seule à inciter les gens à revenir et répéter jour après jour ce parcours de marche.

Tandis que l’on descend de la montagne, on se sent pleinement revigoré et empli d’une nouvelle force. Le groupe de marcheurs japonais emprunte ce même chemin de randonnée chaque matin, et tout le monde est le bienvenu à se joindre à eux.

Lien officiel : Japan Tohoku New Toji Style

    
Prénom Hôtel Tsukioka à Kaminoyama Onsen
Catégorie Hôtel / Ryokan
Adresse Tsukioka Hotel, 1-33 Shinyu, Kaminoyama, Yamagata Prefecture 999-3141
Accès
Tsukioka Hotel, 1-33 Shinyu, Kaminoyama, Yamagata Prefecture 999-3141
Horaires Check-in: 15:00, Check-out: 10:00
Prix À partir de 12,000 yen
Mode de paiement Both

Texte original de Johanna Christoph, traduit par Marion Pont

Commentaires