Le bus est le meilleur moyen pour casser la routine des déplacements en train à Tokyo et admirer les paysages alentours. Cependant, ce n’est pas l’option la plus simple et un petit-guide d’utilisation s’impose.

Au Japon, il existe trois types de bus :

  • Ceux à forfait unique, opérés par la compagnie Toei (206¥ avec les cartes Pasmo ou Suica – cartes rechargeables qui s’achètent dans une station de train – 210¥ en espèce)
  • Les bus communautaires, opérés par la communauté locale et qui permettent de se déplacer au sein d’un quartier (100¥)
  • Les bus dont le tarif varie en fonction de la distance (dont le montant peut atteindre 1000¥, surtout en banlieue)

Dans cet article, je vais me focaliser sur comment prendre les bus à forfait unique que l’on trouve un peu partout à Tokyo. Pour illustrer mon propos, je me suis amusée à prendre la ligne 71 de l’arrêt Senzoku au terminus Shibuya.

Comment prendre le bus à Tokyo ?

Dans les bus Toei, on monte par l’avant.

  • Étape 1 : prendre la bonne direction 

Une fois que vous avez repéré l’arrêt (c’est la partie la plus difficile), observez bien le panneau qui marque le stop pour être sur d’être dans la bonne direction.

Tout en haut, vous avez le nom de l’arrêt (ici, Senzoku). Puis le numéro du bus (71). Et enfin le nom du terminus (Shibuya).

Comment décrypter un arrêt de bus à Tokyo

Un arrêt de bus moderne qui indique où se trouve le bus.

Sur certains arrêts, vous avez un écran qui vous indique la position du prochain bus et le temps d’attente jusqu’à son arrivée. Sur d’autres arrêts, vous avez juste une affiche avec les horaires. Sachez qu’au Japon, les bus comme les autres moyens de transports, sont toujours très à l’heure!

Affiche indiquant les horaires des bus à Tokyo

Les horaires sont affichés à chaque arrêt.

Lorsque le bus arrive, vérifiez à nouveau s’il s’agit du bon (notamment aux arrêts où passent plusieurs lignes) en lisant sur le bus le numéro de la ligne et les principaux arrêts desservis.

À Tokyo, le numéro de la ligne et les principaux stops sont affichés sur les bus

Les principales informations avec le numéro de la ligne et les principaux stops se retrouvent sur le bus.

  • Étape 2 : payer votre trajet

Il faut monter à l’avant et payer son trajet à l’entrée, auprès du chauffeur. Vous pouvez soit :

1/ Insérer le montant exact de la course (210¥ en espèces)

2/ Utiliser votre carte Pasmo ou Suica. Dans ce cas, vous avez une réduction de 4¥ sur le prix de la course !

3/ Insérer un billet de 1000¥ et la monnaie vous sera rendue automatiquement.

Il est également possible de recharger sa carte Pasmo ou Suica dans le bus !

Comment régler sa course dans le bus à Tokyo ?

Il y a trois façons de régler sa course dans le bus.

Le chauffeur annonce toujours les prochains stops d’une voie nasillarde. Je me suis toujours demandée pourquoi ils prenaient cette voix-là, mais ça a le mérite d’attirer l’attention ; vous n’êtes pas près de vous endormir !

Vous pouvez également surveiller le nom du prochain stop sur l’écran qui se trouve au dessus du chauffeur. C’est le seul endroit du bus où vous trouverez des informations concernant votre trajet.

La majorité des places à l’avant sont des places prioritaires, pour les personnes âgées ou les femmes enceintes par exemple, mais vous pouvez vous asseoir librement sur les sièges du fond.

  • Étape 3 : demander l’arrêt

Quand vous vous approchez de votre arrêt, appuyez sur l’un des boutons jaunes que l’on retrouvent un peu partout sur les barres ou au niveau des fenêtres. Les portes arrières s’ouvriront et vous pourrez sortir les mains dans les poches !

Comment demander au bus de s'arrêter à Tokyo ?

“Tomarimasu” とまります veut dire “je m’arrête” en japonais.

Si vous n’êtes pas confiant, vous pouvez aussi étudier précisément le trajet en ligne avant de prendre le bus. Vous pouvez également vous connecter au wifi dans le bus via le réseau Toei_Bus_Free_Wi-Fi et en suivant le procédure sur la page internet qui s’ouvre (sauf si vous avez téléchargé l’application Japan Connected-free Wi Fi) .

Attention, comme pour le train, il est interdit de téléphoner dans le bus alors garde à vos manières !

Et voilà, maintenant vous savez comment prendre les bus Toei à Tokyo, bon voyage !

Hakima Bensahli

Hakima Bensahli

Passionnée par le Japon depuis mon enfance, je m’étais fixée comme objectif de vie de maitriser la langue et de comprendre dans sa profondeur les coutumes et usages de ce pays. Après avoir étudié le japonais à l’INALCO, je me suis expatriée pour le Japon il y a 5 ans et j’ai eu la chance de vivre des aventures incroyables au pays du soleil levant. Alliant mes passions que sont la photographie, les voyages et le sport, j’aime parcourir le Japon en l’observant derrière ma caméra et en pratiquant le yoga ou le fitness dans les endroits les plus improbables!

Laisser un commentaire


X