fbpx Skip to main content

Le château d’Inuyama, désigné Trésor National en 1935 et considéré comme l’un des châteaux les plus vieux du Japon, surplombe la rivière du Kiso du haut de sa colline. Il fut durant plusieurs siècles un hub commercial, politique et économique grâce à sa position clé dans la vallée du Kiso et sa proximité avec la route Nakasendo.

Château d'Inuyama

Une histoire plutôt mouvementée pour le château d’Inuyama

C’est un oncle du célèbre Oda Nobunaga, Oda Yojiro Nobuyasu qui acheva sa construction en 1537. Auparavant, il se disait qu’une partie du château du Kanayama aurait été déplacée pour édifier le donjon d’Inuyama mais les travaux de restauration du château dans les années 60 ont réfuté cette théorie.

Le château sera un point stratégique lors de la période Sengoku et en particulier pendant la Campagne de Komaki (1584), une campagne militaire opposant les anciens vassaux de Nobunaga : Toyotomi Hideyoshi d’un côté et Tokugawa Ieyasu de l’autre. En 1617, le château sera finalement attribué à la famille Naruse, des vassaux du clan Tokugawa.

Vue sur le château d'Inuyama

Destruction pendant l’ère Meiji

En 1871, avec l’abolition des fiefs et l’établissement des préfectures, le château devient possession de la préfecture d’Aichi et – malheureusement – la plupart des bâtiments à l’exception du donjon sont détruits. Le donjon est lui-même partiellement détruit lors du grand séisme de Nobi en 1891.

Restitution aux propriétaires

Le château est alors rendu à la famille Naruse à condition que ceux-ci s’occupe de la rénovation ainsi que de l’entretien du château. Le château d’Inuyama fait donc figure d’exception, il est à ce jour l’un de seuls châteaux du pays à être détenu de façon privée et par la même famille depuis environ 400 ans.

Accès au château d’Inuyama

En sortant de la gare prenez la sortie Ouest. De là vous verrez assez facilement la rivière Kiso. Rejoignez la route qui la longe et continuez, le château apparaîtra perché en haut de sa colline. Au bout, on prend le chemin sur la gauche. Tout est indiqué donc il n’y a pas de risque de se perdre. Vous arrivez devant deux sanctuaires. L’entrée du parc du château se trouve juste après le sanctuaire Sanko Inari. A l’inverse traversez le Haritsuna Jinja en repartant.

Le sanctuaire Sanko Inari.

Le sanctuaire Sanko Inari est reconnaissable à ses nombreux Torii rouges.

Petit château mais vue magnifique

Certes, l’architecture des châteaux au Japon se ressemble beaucoup. On pourrait donc être tenté de faire l’impasse sur la visite d’Inuyama bien qu’il soit Trésor National. Mais ce serait dommage car il a justement été reconstruit en respectant l’architecture d’origine. Ici pas d’ascenseur, ni d’électricité, pas de musée à l’intérieur, seulement une maquette, une version réduite et quelques photos et portraits. Cela nous permet de mieux apprécier comment le château a pu être lors de sa construction.

Autre chose et surement la plus impressionnante : une vue magnifique. On ne peut que comprendre pourquoi Oda Nobuyasu a choisit cet emplacement pour son château. On a une vue à 360 degrés sur les environs à des centaines de kilomètres à la ronde, montagne d’un côté et les gratte-ciel de Nagoya de l’autre.

Vue depuis la véranda du château Inuyama

Vue depuis la véranda du château.

Panorama à 180° depuis la véranda du château Inuyama.

Panorama à 180° depuis la véranda du château.

Finir la ballade en beauté

Au retour, vous pouvez aussi en profitez pour visiter le parc Uraku-en et son pavillon de thé Jo-an datant de 1618 et Trésor National lui aussi. Pour les gourmands prenez la grande rue qui descend depuis le château et dégustez un Mochi Buta Dog (もち豚ドッグ), spécialité d’Inuyama. Ne vous inquiétez pas vous aurez vite fait de repérer la petite échoppe fumante et la délicieuse odeur qu’elle dégage.

Shodenin Shoin à l'intérieur du parc Uraku-en

Shodenin Shoin à l’intérieur du parc Uraku-en.

Petit plus : à voir dans les environs

  • La pêche aux cormorans (Ukai) : Entre Mai et Octobre, se pratique la pêche au Cormoran sur la rivière Kiso. Si vous avez le temps restez le soir pour profiter de ce spectacle. Vous pouvez aussi en profitez pour passer une nuit à l’hôtel Meitetsu qui bénéficie d’un onsen (demandez une chambre de style japonais!)
  • Des Matsuri aux printemps : Le Tagata Honen-sai le 15 mars à Komaki et le Inuyama Matsuri le 1er weekend d’avril au sanctuaire Haritsuna. Le Festival d’Inuyama (1er weekend d’Avril) au sanctuaire Haritsuna
  • Meiji-mura : Parc qui abrite et conserve des bâtiments datant de la période Meiji (mais pas seulement).
  • La ville de Yaotsu : Lieu de naissance de Chiune Sugihara, consul du Japon en Lituanie pendant la seconde guerre mondiale, qui sauvant près de 6000 juifs en leur accordant des visas de transit par le Japon. Un monument lui rend hommage sur la colline du parc de l’humanité.

Le château : informations pratiques

  • Ouvert tous les jours de 9h à 17h (dernier entrée à 16h)
  • Fermé les 29, 30 et 31 décembre
  • L’entrée coûté 550 yen. On peut également bénéficier de ticket combinant le château avec d’autres attractions des environs (Uraku-en, Little World, Meiji Mura)

Comment s’y rendre depuis Nagoya

  • Prenez la ligne Inuyama (犬山線) Express depuis la gare Nagoya Meitetsu (名古屋名鉄) ou depuis la gare de Kanayama (金山). Le trajet vous coûtera respectivement 600 yen ou 660 yen et dure environ 30 minutes.
  • Descendez à Inuyama-Yuen station (犬山遊園駅). Prenez la sortie Ouest et rejoignez à pied le château (environ 10 minutes de marche)
  • Vous pouvez également descendre une station avant à la gare d’Inuyama (犬山駅) ce qui vous fera économiser environ 50 yen en revanche il vous faudra ajouter 10 minutes de marche en plus pour rejoindre le château.

Camille Sogno

Camille Sogno

Tombée dans la marmite quand j'étais petite, mon amour pour le Japon ne s'explique pas. Après avoir passé un an à l'Université de Nagoya, la ville est devenue comme ma deuxième ville natale. Alors ne dites surtout pas de mal de Nagoya devant moi, la région a beaucoup de surprises à vous offrir :)

Laisser un commentaire


X