fbpx

Article réalisé en partenariat avec la préfecture de Shiga

La ville de Otsu, dans la préfecture de Shiga, n’est pas très connue des touristes. Elle n’est pourtant qu’à 10 minutes en train de Kyoto et possède une histoire toute aussi riche. Destination idéale pour une journée, il est même possible d’y passer la nuit dans un hôtel magnifique.

Les maisons traditionnelles de la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

Otsu et la route de Tokaïdo

Lorsque l’on sort de la gare d’Otsu, on peut apercevoir les rives du lac Biwa, le plus grand lac du Japon. Une ambiance qui change radicalement de Kyoto que j’ai pourtant quitté à peine 10 minutes plus tôt. Peu de touristes, la ville est calme, agréable. Otsu n’a pourtant pas toujours été aussi calme. La ville se trouve sur la route du Tokaïdo, littéralement “la route de la mer de l’Est”. Cette route reliait Kyoto à Tokyo. Très empruntée à l’époque Edo, on mettait environ deux semaines de marche pour rejoindre Kyoto depuis Edo, l’actuelle Tokyo. Sur cet axe, de nombreuses auberges permettaient aux voyageurs de se reposer. Otsu représentait la dernière étape avant d’atteindre Kyoto.

Les maisons traditionnelles de la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

Les maisons traditionnelles de la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

Aujourd’hui le chemin se fait rarement à pied, mais de nombreux Japonais empruntent la route à vélo. Il est très agréable de se promener le long de cette route qui traverse Otsu où de nombreux bâtiments ont conservé leur apparence traditionnelle. On trouve quelques sanctuaires, des auberges et de nombreuses boutiques.

Plus beau témoin de cette histoire qui habite Otsu, le Otsu Hyaku Machi Kan fait partie de ces vieux bâtiments qui ont été préservés. Il est possible d’entrer dans le bâtiment et de le visiter. S’il ne s’agit pas d’un musée à proprement parler, c’est un véritable témoin d’une autre époque qui a été remarquablement préservé.

Otsu Hyaku Machi Kan dans la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

Otsu Hyaku Machi Kan dans la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

On se rend vite compte que les gens qui habitaient ici étaient fortunés, les décorations sont riches et une petite cour intérieure est magnifiquement arrangée en jardin japonais. Parfois, des représentations de théâtre Kabuki ont lieu dans la maison. On peut imaginer à quel point le spectacle doit être fort lorsqu’il se déroule dans un lieu chargé d’histoire et de tradition comme celui là.

Otsu Hyaku Machi Kan dans la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

Otsu Hyaku Machi Kan dans la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

Que cela soit le puits encore fonctionnel ou les outils électroménager d’une autre époque, en passant par un instrument de musique mystérieux, la demeure semble être restée telle qu’elle depuis de nombreuses décennies. Témoin d’un Japon qui a disparu, transformé par la technologie et la modernité.

De nombreuses boutiques traditionnelles

Mais ce Japon traditionnel n’est pas uniquement figé dans des façades d’auberges restaurées. Il se perpétue dans les nombreuses petites boutiques que l’on trouve le long de cette route de Tokaïdo qui traverse Otsu. On trouve par exemple une boutique de saké vendant des productions locales.

Boutique de saké dans la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

Lors de mon passage ils étaient en plein ménage, mais il est normalement possible de visiter leur atelier. Hirai shoten est une boutique ayant plus de 350 ans d’histoire. Les tenants, adorables, se feront un plaisir de vous faire goûter aux sakés de la région.

On trouve également une boutique de pickles, Yaoyo, dont la création remonte à 1850.

Yaoyo, boutique de pickles dans la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

Plus qu’une simple boutique qui propose un immense choix de légumes marinés, on se croirait dans un petit musée. Par le passé, la boutique reçut de nombreuses commandes du palais impérial, et expose fièrement les lettres de commandes.

Yaoyo, boutique de pickles dans la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

Yaoyo, boutique de pickles dans la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

Enfin, on peut découvrir la spécialité de la préfecture de Shiga : le funazushi. Véritable ancêtre du sushi, il s’agit de poisson cru fermenté. Préparé à partir de carpes pêchées dans le lac Biwa, le poisson est placé avec du sel et du riz pendant une durée dépendant de la taille du poisson. Six mois pour les plus petits, jusqu’à trois ans pour les plus gros.

Boutique de funazushi, spécialité de la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

L’odeur est très forte, mais goûter à ce plat traditionnel peut constituer un défi intéressant ! Qui plus est, comme tout plat lacto-fermenté, le funazushi est très bon pour la santé. Mais si vous êtres trop rebutés, vous pourrez tout de même goûter aux nombreux poissons du lac Biwa qui sont préparés dans cette boutique et profiter du charme du bâtiment.

Boutique de funazushi, spécialité de la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

Boutique de funazushi, spécialité de la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

Dormir à Otsu

Ville d’étape sur la route de Tokaïdo, Otsu compte de nombreuses auberges, qui ont été aujourd’hui rénovées. J’ai eu la chance de séjourner à lhôtel Koo, une auberge entièrement rénovée qui allie le meilleur de la tradition et de la modernité.

Hôtel Koo dans la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

Les chambres spacieuses sont chaleureuses, accueillantes et sentent bon le bois et la paille de tatami. J’ai pu séjourner dans un petit appartement pouvant accueillir jusqu’à 5 personnes. Une petite cuisine, un salon, des escaliers en bois menant aux chambres à l’étage et même un petit jardin… Une sensation immédiate d’être chez soi. Il s’agit sans conteste d’un des endroits les plus agréables où j’ai pu séjourner au Japon.

Hôtel Koo dans la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

Pas de clef, un code vous permet d’ouvrir la porte de votre appartement ou de votre chambre, et un autre code vous donne accès à une salle commune. Petite exposition de photo, des sièges pour se détendre et rencontrer les autres personnes séjournant à Otsu tout en profitant d’un petit gâteau et d’une boisson mise à disposition gratuitement, cet espace très convivial permet de prolonger son séjour de manière très agréable.

Hôtel Koo dans la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

Hôtel Koo dans la ville d'Otsu, préfecture de Shiga, près de Kyoto, Japon

Pour échapper à la foule des touristes tout en restant à 10 minutes de Kyoto, Otsu est une destination qui devrait ravir les personnes qui voudraient sortir un peu des sentiers battus.

Joachim Ducos

Joachim Ducos

Passionné par le cinéma japonais, j'ai voulu découvrir la vie quotidienne de ce pays que je ne connaissais qu'à travers la fiction. En 2017 je quittais ma France natale pour poser mes valises à Tokyo sans savoir que j'y resterai si longtemps. Après presque deux années à poursuivre mes activités de photographe et de vidéaste en parcourant l'archipel japonais, le Japon exerce toujours sur moi une mystérieuse fascination qui me pousse à vouloir en explorer chaque recoin.

tokidokiyuki.fr/

Laisser un commentaire


X