Article partenaire Kanto | Tokyo Tourisme

La superbe vue sur le Mont Fuji et l’Océan Pacifique à Enoshima


Article réalisé en partenariat avec l’Association Touristique de la Ville de Fujisawa

 

La 25e des fameuses Trente-six vues du Mont Fuji qu’Hokusai à peintes vers 1830 est une vue d’Enoshima. Et pour cause : cette île est connue pour offrir de superbes points de vue sur le Mont Fuji.

Je dois le dire : je ne suis pas une personne très chanceuse avec Fujisan, et il a pour habitude de se cacher quand je viens le voir. Le temps était nuageux et humide lors de ma visite à Enoshima et je n’ai pu que deviner sa silhouette. Mais, en privilégiant les mois d’hiver et en choisissant une journée où le ciel est dégagé, vous avez toutes vos chances de pouvoir admirer le Mont Fuji et prendre de superbes photos. Je vais vous indiquer les meilleurs points de vue, mais n’hésitez pas à arpenter l’île à la recherche d’autres endroits.

 

Points de vue sur le Mont Fuji et l’île d’Enoshima

Certains points de vue ne sont pas sur l’île, et pour cause : ils permettent d’admirer Enoshima et le Mont Fuji ensemble, comme sur la fameuse estampe d’Hokusai.

Le premier offre un panorama très large sur le Mont Fuji, l’île d’Enoshima et la côte : le Parc Inamuragasaki. C’est un endroit très agréable où l’on peut prendre de la hauteur pour admirer le paysage, mais aussi descendre sur la plage.

Vue sur le Mont Fuji depuis le parc Inamuragasaki
Le Mont Fuji et Enoshima vus depuis le parc Inamuragasaki.
Vue sans le Mont Fuji depuis le parc Inamuragasaki
Le jour où j’y suis allée : le Mont Fuji est caché dans la brume mais le panorama reste très beau.

En se rapprochant de l’île, depuis la digue du port de pêche de Koshigoe, la vue englobe Enoshima, le Mont Fuji et la côte de Enoshima.

Vue sur le Mont Fuji depuis le port de Koshigoe

La vue depuis la plage est également magnifique, avec le Mont Fuji qui se dresse au-dessus de la mer. Comme vous pouvez le constater, le coucher de soleil y est superbe.

Vue sur le Mont Fuji depuis la plage Nishihama

 

Points de vue sur le Mont Fuji depuis l’île d’Enoshima

Pour rejoindre l’île, je vous conseille de traverser à pied le pont qui la relie à la terre. La ballade depuis la gare n’est pas très longue et le point de vue sur le Mont Fuji depuis le pont est superbe.

Vue sur le Mont Fuji depuis le pont Benten-bashi

Un endroit à ne manquer sous aucun prétexte est l’observatoire de l’Enoshima Sea Candle, qui domine l’île à près de 42 mètres de hauteur (101,5 mètres au-dessus du niveau de la mer). Vous pourrez y admirer un panorama à 360° qui englobe la baie de Sagami, l’Océan Pacifique, et bien sûr le Mont Fuji. (entrée 500¥, comprenant le Jardin botanique Samuel Cocking)

Enoshima Sea Candle

Vue sur le Mont Fuji depuis le haut de l'Enoshima Sea Candle

En poursuivant le chemin par les petites rues vers la pointe Ouest de l’île, on se dirige vers le plus beau point de vue. Comme il est bien caché tout au bout de petites ruelles et de volées d’escaliers, des panneaux en indiquent la direction, avec des photos qui donnent un aperçu de ce qui nous attend.

Indications de la fosse de Chigogafuchi

Chemin la fosse de Chigogafuchi
Il ne reste plus qu’à descendre quelques volées de marches pour atteindre la côte.

Et voilà le point de vue sur le Mont Fuji le plus prisé à d’Enoshima : la fosse de Chigoga-fuchi, particulièrement prisée pour ses couchers de soleil. En plus d’offrir une vue exceptionnelle, l’endroit est très beau, avec ses rochers qui avancent dans la mer. Au bout de l’île, on peut avoir la sensation d’être très loin de tout.

Vue sur le Mont Fuji depuis la fosse de Chigogafuchi

 

De quoi se consoler lorsque le Mont Fuji ne se montre pas

Même si je n’ai pas eu la chance de voir le Mont Fuji, je ne regrette en aucun cas ma journée passée à arpenter Enoshima de bout en bout. Cette île sacrée, dont l’histoire remonte a plus de mille ans, a bien d’autres choses à offrir aux visiteurs, au-delà des nombreux et célèbres sanctuaires qui la parsèment.

Tout d’abord, même sans le Mont Fuji, les vues de l’île, de la côte et de l’Océan valent le déplacement. J’étais d’ailleurs loin d’être seule à l’admirer et la photographier.

En attendant le coucher du soleil depuis Kamegaoka Square

Ensuite, les ruelles de l’île ont beaucoup de charme, que ce soit les rue commerçantes avec leurs boutiques de souvenirs, leurs restaurants et leur échoppes de nourriture, ou les ruelles d’habitations, beaucoup moins fréquentées par les visiteurs.

La rue Oiwaya à la tombée de la nuit

La rue Oiwaya à la tombée de la nuit 2

Enfin, qui dit île et ruelles dit… chats. On en croise de nombreux en se promenant à Enoshima. Certains font les fiers en regardant passer les gens de haut, ou en vous fixant avec leur tête de truands, mais d’autres sont tout à fait disposés aux caresses et ravis d’attirer l’attention.

Chat au sanctuaire Okutsunomiya

Chat près du sanctuaire Okutsunomiya, Enoshima, Japon.

 

Informations pratiques

Plus d’informations sur Enoshima et les alentours sur le site Internet de l’Office du Tourisme de Fujisawa. Ce site est très bien fait et vous y trouverez toutes les informations nécessaires à la préparation de votre voyage. Cette page répertorie les meilleurs points de vue sur le Mont Fuji.

Il est possible de dormir dans un ryokan sur l’île d’Enoshima, vous pouvez lire mon article sur la nuit que j’ai passée à Ebisuya.

Comment s’y rendre ?

Enoshima est accessible à pied depuis les gares d’Enoshima (Enoden), Katase-Enoshima (Odakyu line) et Shonan-Enoshima (Shonan monorail). Comptez environ 1 heure depuis Tokyo ou Yokohama et une vingtaine de minutes depuis Kamakura. Pour plus de précisions, je vous conseille de consulter cette page.

Le parc Inamuragasaki et le port de pêche de Koshigoe sont situés sur la ligne Enoden qui relie Kamakura à Enoshima, respectivement aux stations Inamuragasaki et Koshigoe.

 

Commentaires