Article partenaire Kyushu | Fukuoka Tourisme

Dans les eaux turquoises de Kyushu à Fukashima et Yakatajima

Eaux turquoises Fukashima

Article réalisé en partenariat avec l’Association de tourisme d’Oita.

 

Les îles de Fukashima et Yakatajima

Les eaux turquoises du port de Fukashima
Port de Fukashima

Situées au large de la préfecture d’Oita, à l’extrême sud-est, les îles de Fukashima et Yakatajima se distinguent par leurs eaux turquoises riches en coraux et leur faune aquatique. Là-bas, aucun konbini ou autre distributeur automatique, les habitants mènent une vie simple, jouissant de ce que la nature leur offre. En effet, les deux îles font face au détroit du Bungo, où les courants marins du Pacifique et de la mer intérieure de Seto ont permis à un éco-système marin riche de se développer. À peine penché au-dessus de l’eau, vous pouvez apercevoir des bancs de poissons aux couleurs vives, des coraux et même des méduses. Durant l’été, les îles sont prisées pour leurs activités aquatiques (plongée, canoë, paddle, baignade) mais le reste de l’année Fukashima et Yakatajima sont des coins de paradis préservés où vous pourrez vous évader et découvrir des produits régionaux uniques. 

 

Fukashima, l’île au chats

À moins d’une demi-heure en bateau depuis le port de Kamae, l’île de Fukashima ne fait que 1,1 km2 de superficie avec seulement 18 habitants et une vingtaine de chats qui vivent librement dans l’île ! Une fois arrivé au port, vous pourrez voir les pêcheurs s’installer sur les tripodes de ciment qui longent toutes les côtes japonaises afin de faire barrage aux éventuels tsunamis. Les mamies, elles, s’en vont sur l’autre rive ramasser les bulots, mollusques et autres coquillages à marée basse.

Pêcheur sur les tripodes de l'île de Fukashima
Pêcheur sur la baie de Fukashima

Également connue pour ses chats, l’île en abrite une vingtaine, soit plus que les habitants ! D’ailleurs, vous pouvez acheter des petits sachets de croquettes au Fukashima Shokudô si vous souhaiter les nourrir (modérément bien sûr). 

Chat au bord d'une petite route sur l'île de Fukashima
Chat dans le village de Fukashima
Torii rouge à l'entrée d'un petit sanctuaire shinto de Fukashima
Torii à l’entrée du village de Fukashima
Un chat vivant sur l'île de Fukashima, devant un petit sanctuaire shinto
Chat devant un petit sanctuaire shinto

 

Fukashima Shokudô, des produits locaux et naturels

Le Fukashima Shokudô, tenu par la famille Abe, est un restaurant où vous pourrez déguster des produits locaux (poisson pêché sur la baie, miso préparé traditionnellement sur l’île). De plus, le restaurant surplombe la plage nord de l’île et depuis la terrasse ombragée, la vue y est incroyable, tout comme le déjeuner.

La vue sur la mer depuis la terrasse du restaurant Fukashima Shokudô
Terrasse du Fukashima Shokudô

En arrivant le matin vous pouvez assister à la prise et à la préparation des poissons. Les poissons pêchés sont gardés dans des petits enclos sur le port et servent de réservoir naturel pour le restaurant.

M. Abe, patron du restaurant Fukashima Shokudô, au dessus de son enclos à poisson
Enclos à poissons du Fukashima Shokudô
Le patron du Fukuyama Shokudô découpant un poisson fraichement pêché
Préparation du poisson par M. Abe

Ainsi, en sashimi, frits, cuits ou en bouillon, le poisson reste un élément de base de l’alimentation sur l’île. Profitez de la terrasse du Fukashima Shokudô pour déjeuner à l’abri du soleil avec une vue exceptionnelle sur l’océan

Menu du déjeuner au Fukashima Shokudô : sashimi, poissin frit, riz, soupe miso
Déjeuner au Fukashima Shokudô

 

Un miso naturel et local

Toujours au Fukashima Shokudô, vous pourrez découvrir le miso local, produit depuis plusieurs générations par les habitants de l’île. Ingrédient essentiel de la cuisine japonaise, le miso est une pâte de soja fermentée réalisée à partir de blé, de riz, de koji (ferment de riz), et de daizu (pâte de soja). Le miso de Fukashima est un miso fait de manière artisanale, sans qu’aucun additif ni conservateur n’ait été ajouté. Comme le veut la recette traditionnelle, le blé et le riz sont cuits dans un kamado (four traditionnel japonais).

Miso artisanal fabriqué au Fukashima Shokudô
Miso de Fukashima

Après vous être baladé, vous pouvez visiter l’atelier de fabrication et préparer votre propre miso à partir de l’une des dernières étapes de fabrication avant la fermentation. Tous les ingrédients de base du miso sont mélangés à la main, créant une pâte homogène qui sera laissée au repos pendant 3 mois minimum à l’abri de la lumière. Vous pourrez emporter la portion que vous avez préparée et ainsi la consommer chez vous. (Coût de l’expérience miso — 1500 ¥)

Préparation pour le miso lors de l'atelier au Fukashima Shokudô
Préparation pour Miso
Mélange des ingrédients pour fabriquer le miso au Fukashima Shokudo
Mélange des ingrédients

Sachez que vous pouvez également dormir au Fukashima Shokudô, ainsi que faire du snorkeling et de la plongée en apnée. Bien que le site ne soit qu’en japonais, il y a beaucoup de photos et il est assez intuitif : http://445413cd50bce88.main.jp/fukashimaweb/about/

 

Yakatajima, l’île aux coquillages

Après votre visite de Fukashima, vous pouvez reprendre le ferry retour et faire un crochet par Yakatajima. Avec à peine 15 personnes vivant sur l’île, la principale activité de l’île est la culture de coquillages hiyougi. Ces coquillages, à la taille et à la forme similaires à nos coquilles Saint-Jacques, arborent des couleurs vives (orange, jaune, violet, rose) et se cultivent dans des mers plus chaudes que les Saint-Jacques.

La famille Goto dans son bateau sur le port de Yakatajima
La famille Goto sur le port de Yakatajima

La famille Goto est l’une des familles qui cultivent les coquillages hiyougi. Ainsi, durant toute l’année, les éleveurs s’occupent de la croissance des coquillages, qui grandissent dans des paniers suspendus en mer. Vous pourrez apercevoir des boules noirs flotter autour du littoral de l’île. Ces boules permettent de délimiter les différentes fermes aquacoles. Pendant leur croissance, les coquillages sont prélevés, nettoyés, triés, et remis en mer pour atteindre une taille optimale avant de pouvoir être consommés.

Filets remplis de coquillages hiyougi à Yakatajima
Filets de coquillages hiyougi
Coquillages hiyougi dans une poêle à Yakatajima
Coquillages hiyougi à la poêle
Des coquillages hiyougi sur la plage de Yakatajima
Plage où s’échouent les coquilles de hiyougi

 

Comment se rendre à Fukashima et Yakatajima ?

Bateau reliant Fukashima et Yakatajima
Ferry reliant les îles de Fukashima et Yakatajima à Kamae

Depuis le port de Kamae, la ligne de ferry “Ever Green” dessert les deux îles , généralement 3 fois par jour (vous pouvez consulter les horaires détaillés sur ce site). Les premiers départs se font entre 7h30 et 8h00 du matin selon la saison. Le prix du billet aller pour Fukashima est autour de 700 ¥, entre les deux îles de 500 ¥ et depuis Yakatajima pour revenir à Kamae de 300 ¥. Les horaires sont affichés au petit terminal de Kamae.

Vous pouvez avoir plus d’informations en japonais sur cette page : http://www.shokokai.or.jp/44/4440810019/

 

Vue sur le port de Kamae
Port de Kamae

    
Prénom Fukashima Shokudô
Catégorie Restaurant
Adresse 3241-7 Kamae Ōaza Kamaeura, Saiki, Oita 876-2401
Accès
3241-7 Kamae Ōaza Kamaeura, Saiki, Oita 876-2401
Horaires 7:30 – 17:00
Prix 1000¥ – 3000¥
Mode de paiement Cash

Commentaires