Kyushu | Fukuoka Tourisme

L’île de Yakushima, un hymne à la nature !


Située à l’extrême sud du Kyūshū, Yakushima est une petite île d’une superficie de 500 km2 appartenant à la préfecture de Kagoshima. Vous avez peut-être déjà entendu parler de Yakushima comme l’île qui a inspiré Princesse Mononoké à Hayao Miyazaki. En effet, la forêt du Dieu-Cerf dans l’animé ressemble de manière troublante à la nature dense de Yakushima. D’ailleurs, l’une des forêt de Yakushima a été renommée « Mononoke Hime no Mori » ou littéralement « la forêt de Princesse Mononoké » en hommage au film.

Capture du film "Princesse Mononoké" inspiré par Yakushima
Capture du film “Princesse Mononoké”

Je ne suis pas du tout étonnée qu’une histoire sur la relation entre les Hommes et la nature ait pu naître dans l’esprit du Maître au contact de Yakushima : pour cause, l’île tout entière est un hymne à la nature !

La nature dense et intacte de Yakushima

La nature dense et intacte de Yakushima

La nature dense et intacte de Yakushima

D’abord il y a ses forêts

Des forêts primaires quasiment intactes à la végétation luxuriante (il y pleut quasiment tous les jours), où l’on peut encore admirer des cèdres vieux de 1000 à 7000 ans appelés “yakusugi”. C’est d’ailleurs le premier site japonais inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco en 1993 ! Dans chaque forêt de l’île, plusieurs chemins de randonnées s’offrent au visiteurs :

“Shiratani Unsuikyo” (白谷雲 水 峡 ) est un parc naturel dont les sentiers de randonnée plus ou moins longs (qui partent tous de la cascade Shiratani) croisent la route d’un certain nombre de cèdres millénaires comme le Nidaiosugi, le Kugurisugi, le Yayoisugi ou encore le Yakusugi. Ce dernier est le plus accessible, on l’atteint après une promenage de 15 minutes depuis l’entrée du parc. Ouvert tout le temps, entrée 300¥.

“Yakusugi Land” (屋 久 杉 ラ ン ド) est un autre parc naturel qui abrite aussi des cèdres millénaires, tels que le Buddhasugi (qui ressemblerait à un Bouddha), le Futagosugi et le Sennensugi. Pour les voir, il faut emprunter le sentier qui part du parking. Vous pourrez choisir entre plusieurs randonnées variant de de 30 minutes à 2,5 heures en fonction de vos capacités. On vous remet un plan à l’entrée, vous verrez que toutes les randonnées suivent la même route, avec plusieurs petites bretelles de sortie aux différentes étapes du chemin. Tous les jours de 8h30 à 16h30, entrée 300¥.

Le “Jomonsugi” (縄文杉), l’attraction principale de l’île, est un cèdre géant dont on estime l’âge à 7200 ans. Remontant à la période Jomon (dont il tire son nom), ce serait le plus vieil arbre du Japon. La randonnée pour accéder à l’arbre prend environ dix heures aller-retour. Il faut alors partir avant l’aube afin d’être rentré au coucher du soleil. Ceux qui ne veulent pas se presser peuvent passer la nuit dans l’une des huttes prévues à cet effet sur le chemin. Cette randonnée est vraiment longue et difficile, mais c’est la seule qui permet de s’enfoncer autant vers le cœur de l’île.
Chemin de randonnée menant aux cèdres millénaires de Yakushima

Ensuite il y a ses animaux

L’île regorge d’animaux sauvages, mais pas farouches, notamment des cerfs Shika et des macaques. Les locaux aiment plaisanter en disant qu’il y aurait autant d’animaux que d’habitants vivant sur Yakushima. C’est vrai qu’on en croise facilement, sur les routes et dans la forêt. Ils sont tellement habitués à voir circuler les touristes, qu’il est parfois difficile de les décider à quitter le milieu de la route.

Macaques singes de Yakushima

Biche de Yakushima sur le bord de la route

L’île est aussi connue pour héberger des tortues de mer qui viennent pondre leurs œufs sur ses plages.

Enfin, il y a ses plages, ses rivières et ses cascades

À Yakushima, ce n’est pas l’eau qui manque ! D’abord, on dit que sur l’île, il pleut 35 jours par mois, pas faux, il y a toujours un endroit où il pleut ! Ensuite l’île est, comme toutes les îles, entourée d’eau et bordée de magnifiques plages de sable blanc. Enfin, on peut y admirer près d’une dizaine de ravissantes cascades plus ou moins spectaculaires (je vous conseille vivement les Ooko-no-taki, Toroki-no-taki et Senpiro-no-taki) qui se jettent dans des rivières où l’on peut parfois se baigner.

Cascade Senpiro de Yakushima
Senpiro-no-taki
Plage Nagata Inaka de Yakushima
Plage Nagata Inaka

Vous pouvez ne passer qu’une journée sur l’île, mais si vous voulez vraiment en profiter, je vous conseille d’y passer au moins 3 jours. Nombreux hébergements disponibles (ryokan, guesthouses, auberges de jeunesse, campings…).


 Se rendre à Yakushima :

En avion (tarif aller simple) :

  • 35 minutes depuis l’aéroport de Kagoshima (à partir de 11.000¥)
  • 1 heure depuis l’aéroport de Fukuoka (à partir de 15.000¥)
  • 1h30 depuis l’aéroport d’Osaka (à partir de 27.000¥)

En bateau depuis Kagoshima-Miyanoura (tarif aller-retour) :

  • 2 à 3 heures en bateau “High-speed” (16.100¥) > conseillé à ceux qui ont le mal de mer
  • 4 heures en ferry (8.900¥) > le ferry est lent, mais confortable !

À noter : en cas de vagues de plus de 4 mètres de haut, les ferry ne partent pas, on est alors forcés d’emprunter un bateau rapide. Pensez à vérifier l’état des vagues avant de vous rendre au port (de Kagoshima ou de Yakushima).

Commentaires