fbpx Skip to main content

Vous prévoyez un voyage au Japon prochainement et vous vous demandez quoi mettre dans votre valise ? Ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit ! Bien qu’il soit très facile de voyager au Japon, chaque voyageur se doit d’être bien préparé avant son départ afin que le voyage se passe sans encombre. Expatriée au Japon depuis maintenant 3 ans, j’ai régulièrement l’occasion de voyager à travers le pays, et j’ai parfois dû faire face à des situations complexes parce que je n’étais pas assez bien préparée. Voici donc quelques trucs et astuces pour bien préparer votre valise avant d’entamer votre périple au Pays du Soleil Levant !

Que mettre dans ma valise lors d’un voyage au Japon ?

Comparé à d’autres pays, le Japon est un endroit où il est très facile de voyager même si vous ne parlez pas la langue. La plupart des panneaux présents dans les aéroports, gares, et métros sont en anglais, et il existe de nombreux spots WiFi accessibles gratuitement en libre-service en fonction des villes. Pourtant, même si l’on trouve presque tout le nécessaire dans les quelques 500 000 kombini (convenient store) répartis à travers le pays, il y a certaines choses qu’il vaut mieux ne pas oublier chez vous.

Voici donc quelques incontournables de voyage à prendre avec vous avant votre départ. Suivez le guide !

Les incontournables lors d’un voyage à l’étranger

  • Votre passeport et vos justificatifs d’identité

Cela semble évident, mais le passeport est la clef de tout voyageur aguerri. Avant de venir au Japon, je travaillais dans une agence de voyage où je répétais sans cesse à mes clients d’emporter avec eux une copie et un scan de leur passeport en cas d’oubli, de perte ou de vol. Pourtant, combien de fois ai-je reçu des appels de mes clients en panique à l’aéroport pour me dire qu’ils avaient oublié leur passeport à la maison et qu’ils ne pouvaient pas embarquer ? L’erreur est humaine, mais sachez que dans ces cas-là, même si vous avez contracté une assurance voyage, la compagnie d’assurance décrètera que c’est de votre responsabilité qu’il en ressort, et vous ne pourrez probablement pas être remboursé. Veillez donc à emporter des scans et des copies de votre passeport au cas-où.

Dans le même cas, veillez à emporter votre carte d’identité. Vous n’en aurez probablement pas besoin lors de votre voyage, mais elle vous sera bien utile pour justifier de votre identité à l’ambassade si vous perdez votre passeport et avez besoin d’un rapatriement. Enfin, si vous avez l’intention de conduire dans un pays étranger tel que le Japon, veillez à bien emporter l’original de votre permis de conduire ainsi que sa traduction officielle.

  • Un adaptateur universel

Après plusieurs heures de vol et de voyage, vous voici enfin arrivé à destination. Une fois à l’hôtel, vous souhaitez recharger votre portable ou votre ordinateur, et vous vous rendez compte avec horreur que la prise n’est pas compatible. Il existe des solutions : par exemple, certains hôtels ont des adaptateurs universels à disposition pour leurs clients, et on en trouve également dans la plupart des boutiques dans les aéroports. Toutefois, le plus simple est tout de même d’en acheter un à l’avance afin d’éviter toute mauvaise surprise.

  • Un chargeur externe

Avouons-le : lorsque l’on voyage, on passe la plupart de son temps à visiter et à prendre des photos avec son téléphone. À force de l’utiliser toute la journée, combien de fois mon téléphone a-t-il rendu l’âme par manque de batterie ? Si vous avez l’intention de beaucoup utiliser votre téléphone lors de votre voyage, en consultant Google Maps par exemple, je vous recommande d’investir dans un chargeur externe avant de partir. Comme ça, vous pourrez utiliser votre téléphone autant que vous le souhaitez.

  • De l’argent liquide

Bien que l’utilisation de la carte bancaire soit de plus en plus répandue dans le monde, ce n’est pas forcément le cas au Japon, où la plupart des achats dans les commerces se font encore en espèces. Sachez que les plus petits commerces n’acceptent pas les paiements par carte bancaire. De plus, bien que l’on trouve des distributeurs automatiques à chaque coin de rue au Japon, cela ne veut pas forcément dire que vous pourrez les utiliser (tout dépend de votre carte et de votre banque). Veillez donc à emporter suffisamment de yens avec vous lors de votre voyage, mais pas trop ! Chaque pays à ses propres restrictions : dans le cas du Japon, la limite est fixée à 1 million de yens maximum (soit environ 7500 euros) par personne lorsque l’on voyage en tant que touriste.

  • Votre appareil photo

Un voyage à l’étranger est une aventure dont on se souvient tout au long de sa vie. Lorsqu’un voyage se termine, quoi de mieux que de partager des photos de ses aventures avec sa famille ou ses proches ? Que l’on soit professionnel ou amateur, je vous recommande d’emmener avec vous un appareil photo avec son câble de chargement, ainsi que plusieurs cartes mémoire. Lors de mon premier voyage au Japon (d’un durée de 2 semaines), j’ai pris pas moins de 10 000 photos ! J’étais donc bien contente d’avoir emporté 3 cartes mémoire avec moi.

Les incontournables lors d’un voyage au Japon

  • Un dictionnaire ou guide de japonais

Même si l’on ne parle pas la langue, sachez que les Japonais apprécieront toujours l’attention si vous essayez de communiquer avec eux en japonais. Il existe bien évidemment des applications de traduction instantanée, mais également des petits dictionnaires de voyage avec quelques expressions incontournables à utiliser dans la vie quotidienne (pour saluer, pour demander votre chemin, pour commander au restaurant, etc). Et puis, apprendre une nouvelle langue, c’est amusant ! Mais en plus c’est l’occasion d’ouvrir son esprit à d’autres cultures. Pourquoi ne pas essayer ?

Apprendre le japonais
Vous aussi profitez de votre prochain voyage au Japon pour commencer votre apprentissage du japonais !
  • Un kit de premiers soins

Si vous vous blessez ou si vous tombez malade lors de votre voyage au Japon, pas d’inquiétude : il y a de nombreux hôpitaux à disposition dans la plupart des villes. Mais le prix des soins au Japon peut rapidement s’avérer très onéreux. Veillez donc à contracter une assurance maladie avant votre départ.

Dans le cas d’un mal de tête ou d’une petite blessure superficielle ne nécessitant pas d’hospitalisation, je vous recommande d’emmener avec vous un petit kit de premiers soins avec quelques pensements, crèmes contre les foulures, ou encore aspirines. Concernant les médicaments, on en trouve très facilement au Japon, mais les noms, les doses et les molécules sont bien évidemment différents de votre pays d’origine. Vous pouvez donc emmener avec vous quelques aspirines au cas où. Attention : le Japon a des régulations très strictes concernant les médicaments, qui doivent normalement être déclarés au moment de passer la douane. Il ne s’agit donc pas de prendre toute votre pharmacie avec vous, mais seulement quelques comprimés dans votre trousse de toilette au cas-où.

  • Des vêtements adaptés à la saison

Les saisons les plus douces au Japon sont le printemps et l’automne. Mais si vous avez l’intention de vous y rendre en été ou en hiver, c’est également possible à condition d’être bien préparé. L’été est très chaud et humide au Japon, et l’hiver peut être très froid (surtout dans la région nord du Japon et à Hokkaido). Veillez donc à apporter suffisamment de vêtements chauds ou légers en fonction de la saison. Attention toutefois en été où vous serez peut-être surpris à avoir froid dans le train ou dans les commerces : lorsque les beaux jours arrivent, la climatisation est partout au Japon ! Il est donc préférable d’emmener avec soi une petite veste pour les plus frileux.

Pour survivre à la chaleur de l’été et au froid hivernal, vous trouverez tout ce dont vous aurez besoin dans la plupart des kombini : crème solaire, chapeau, anti-moustique, et quelque chose que j’affectionne particulièrement : les lingettes et bombes de spray rafraichissantes pour l’été, et les patchs chauffants kairo pour l’hiver. Magique !

Les objets interdits lors d’un voyage au Japon

  • Les objets à caractère dangereux

D’une manière générale, il va sans dire qu’il est interdit d’amener tout type d’arme, de drogue ou de produit dangereux au Japon. Cela est également valable pour les petits couteaux. Dans le passé, j’avais lu le témoignage d’un étranger en voyage au Japon qui s’était fait contrôler par la police alors qu’il avait un petit couteau suisse avec lui. Le malheureux s’est finalement retrouvé au poste où il a dû subir un interrogatoire approfondi. Veillez donc à laisser tout objet à caractère dangereux à la maison. (Le Japon étant toutefois réputé pour ses couteaux et katana, si vous en achetez un, celui-ci sera emballé, et vous n’aurez en principe pas droit de l’ouvrir avant votre retour chez vous.)

Voici la liste des objets dangereux que l’on trouve dans la plupart des aéroports au Japon :

  •  Les produits alimentaires

Imaginez ma surprise pendant mon tout premier voyage au Japon lorsque le douanier m’a demandé si j’avais amené avec moi de la viande, des œufs, des fruits ou encore du fromage. Sachez que cela est strictement interdit au Japon, car la pressurisation dans l’avion mêlée au mélange de particules de certains aliments peuvent générer des maladies et infections. Si l’on trouve des produits alimentaires interdits dans votre valise à la douane, les articles vous seront non seulement confisqués, mais vous pourrez potentiellement même recevoir une amende. Si vous souhaitez apporter des souvenirs français à vos amis japonais, je vous recommande donc d’oublier le saucisson, le pâté et le foie gras et de plutôt opter pour des petits biscuits ou chocolats.

douanier au Japon
Ne mettez rien d’illégal dans votre valise si vous ne voulez pas passer un mauvais moment avec la douane.

Quel genre de valise emmener au Japon ?

Que l’on soit backpacker ou simple touriste, le choix des valises est primordial lorsque l’on voyage. Dans mon cas, je prends toujours avec moi 3 bagages : une valise à roulettes, un sac à dos et un petit sac à main. Toutefois, chacun est différent et à sa propre manière de voyager. Voici donc mes quelques petits trucs, astuces et recommandations sur les bagages à prendre lors de votre prochain voyage.

Une valise à roulettes

Lorsque l’on achète un billet d’avion pour un voyage au Japon, on a presque toujours la possibilité d’emmener avec soi un ou deux bagages en soute. On peut certes ramener plus de choses avec deux bagages, mais pour l’avoir testé, je peux vous assurer que ce n’est pas du tout pratique. Je vous recommande donc de vous limiter à un seul gros bagage en soute, afin de garder votre deuxième main libre. Vous pourrez y mettre vos objets les plus lourds et basiques, tels que vos vêtements, vos livres ou encore vos souvenirs.

De plus, même si les valises vintages reviennent à la mode, elles ont l’inconvénient de ne pas du tout être pratiques. Je vous recommande donc fortement d’investir dans une valise à roulettes. Vous ne le regretterez pas quand vous devrez portez les quelques 30 kilos de souvenirs que vous aurez acheté au Japon.

Un bagage cabine

Une fois arrivé au Japon, il va sans dire que l’on a plutôt tendance à laisser sa valise à roulettes à l’hôtel avant d’entamer les visites. Dans ces cas-là, j’ai tout de même besoin d’un sac assez grand pour mettre bouteille d’eau, appareil photo et souvenirs achetés durant la journée. J’emporte donc toujours avec moi un bagage cabine avec suffisamment de poches et rangements disponibles pour caser toutes mes affaires, mais qui ne soit pas non plus énorme. Etant donné que c’est un sac que l’on porte toute la journée, il vaut mieux en prévoir un avec lequel on se sente à l’aise afin d’éviter tout mal de dos en fin de journée. Si vous cherchez un bagage cabine, je vous recommande un sac de voyage Delsey que j’affectionne particulièrement.

Un sac à main ou à bandoulière

Lorsque je voyage, je préfère toujours garder près de moi mes objets les plus précieux, tels que passeport, argent liquide et téléphone. Je prévois donc toujours un petit sac à main ou à bandoulière afin de les avoir à portée de main. Bien qu’il n’y ait que très peu de pickpockets au Japon, je suis toujours bien plus rassurée lorsque mes effets personnels me sont accessibles. C’est d’ailleurs bien plus pratique pour ranger sa carte de transport ou son portefeuille.

Quelques trucs et astuces pour voyager avec des bagages au Japon

Le Japon a une véritable richesse culturelle et il est rare de ne visiter qu’une seule ville lorsque l’on y voyage. Comment faire pour voyager avec ses bagages au Japon lorsque l’on doit changer d’hôtel ? Voici quelques petits trucs et astuces pour profiter de vos visites sans pour autant vous soucier de vos bagages.

Le service de livraison de bagages Takkyubin

Le service Takkyubin par la compagnie de transport Yamato est une petite merveille que tout bon voyageur au Japon se doit de connaître. Il s’agit d’un service de livraison de bagages à domicile. Ce service est disponible dans tous les aéroports du pays ainsi que dans la plupart des hébergements. Par exemple, si vous avez l’intention de vous rendre à Kyoto depuis Tokyo via le shinkansen, sachez que les valises les plus grosses ne sont désormais plus acceptées à bord. Dans ce genre de cas, le service Takkyubin est idéal, car il est non seulement pratique mais en plus bon marché. Le prix varie entre la ville de départ et d’arrivée, ainsi que la taille du bagage, et coûte en moyenne entre 2000 et 3000 yens (environ 18 à 27 euros) par pièce et par transfert.

Si vous souhaitez l’utiliser, rien de plus simple : il vous suffit de vous rendre au comptoir Takkyubin de l’aéroport ou de demander directement à la réception de votre hôtel ; ils vous aideront à remplir le formulaire en japonais et contacteront même votre hôtel afin de les prévenir de l’arrivée de vos bagages. Vous n’aurez qu’à payer en liquide à la réception, et apporter vos bagages le jour désiré, et le tour est joué !

Takkyubin
Takkyubin : un indispensable lorsque l’on voyage au Japon !

J’affectionne particulièrement ce service qui me manque beaucoup lorsque je voyage dans d’autres pays. Pourquoi est-ce si cher en Europe et si accessible au Japon ? Mystère. Je suis d’ailleurs toujours étonnée par la vitesse de service. Un jour, alors que je visitais Kyoto avant de rentrer à Tokyo le soir-même, j’ai demandé un takkyubin à la réception de l’hôtel lors de mon check-out, et ma valise a tout de suite été prise en charge. J’ai pu profiter de ma journée de visite, et quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’ai reçu un appel de Yamato Transport pour me dire que ma valise était déjà arrivée à Tokyo ! Le service japonais à son état pur. Si vous avez un transfert à faire lors de votre voyage au Japon, je vous recommande d’essayer sans hésiter.

Les consignes à bagages au Japon

Si vous voyagez au Japon avec un petit budget et que vous souhaitez une option un peu moins onéreuse, sachez qu’il existe aussi de nombreux endroits avec des consignes à bagages au Japon. On en trouve le plus souvent dans les gares, les aéroports, mais également parfois dans les grands complexes commerciaux ou encore les musées les plus fréquentés.

Le principe est simple : vous laissez votre bagage dans une consigne moyennant un prix relativement bas, et vous pouvez profiter de votre journée de visite tranquillement avant de revenir chercher votre bagage le soir. Il existe plusieurs tailles de consignes, allant du petit sac à dos aux grosses valises. Certaines sont informatisées via une machine disponible en plusieurs langues. Les machines les plus modernes vous donneront un ticket muni d’un QR code à scanner lorsque vous reprendrez vos bagages, alors que d’autres fonctionnent encore à l’ancienne avec une clef. Veillez donc à les garder précieusement.

Attention toutefois car les consignes à bagage sont souvent prises d’assaut par les touristes, et il arrive fréquemment qu’elles soient complètes dans les lieux les plus réputés. Si vous avez l’intention d’en utiliser, je vous vous recommande de le faire tôt le matin avant l’arrivée des groupes de touristes.

Quelles sont les restrictions de bagages dans les transports au Japon ?

Depuis mai 2020, la compagnie Japan Railways (JR) a déclaré de nouvelles restrictions concernant la taille des bagages acceptés à bord du shinkansen : en combinant la hauteur, longueur et largeur, le bagage est autorisé sans réservation s’il n’excède pas 160 cm. Entre 160 et 250 cm, il est autorisé mais nécessite une réservation préalable moyennant des frais supplémentaires. Enfin, si le bagage excède 250 cm, il ne sera pas autorisé à bord du shinkansen et vous devrez alors faire appel à un service de livraison de bagage, tel que Takkyubin mentionné plus haut. Veillez donc à mesurer et peser votre valise avant votre départ.

De plus, sachez qu’au Japon, il n’est pas très apprécié de prendre les transports en commun avec de gros bagages, notamment en heure de pointe où vous risquez de gêner les autres passagers. Si vous voyagez avec un gros sac à dos, il est courant de le garder devant soi et non pas sur son dos afin de ne gêner personne. Si vous avez une grosse valise, je vous recommande donc d’éviter les heures de pointe ou tout simplement de faire appel à un service de livraison de bagage afin de vous faciliter la vie.

voyager avec des valises encombrantes n'est pas simple
les bagages encombrants ne sont pas très appréciés au Japon dans les transports en commun

Le Japon est un pays extraordinaire où il y a tant à visiter ! Cela fait 3 ans que j’habite ici, et j’ai encore tellement à voir. J’ai tendance à dire que le Japon est le pays le plus pratique au monde pour voyager, notamment grâce à son accessibilité et à sa qualité de services. Que l’on voyage en sac à dos ou en valise à roulettes, bien planifier son départ est primordial afin de pouvoir profiter pleinement de son voyage. Si vous cherchez des idées d’expéditions avec votre sac à dos au Japon, n’hésitez pas à regarder ici afin de compléter votre itinéraire. Votre valise est prête ? Alors il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bon voyage !

Cet article contient des liens sponsorisés.

Manon

Manon

Née et élevée en France (Rouen), j'ai notamment travaillé en agence de voyage à Paris et Kyoto. J'ai emménagé au Japon en 2018. Après avoir vécu 2 ans à Kyoto, j'ai décidé d'emménager à Tokyo avec mon époux pour vivre de nouvelles aventures. Même si la France me manque parfois (surtout le fromage), j'adore vivre à Tokyo et visiter le Japon avec mon appareil photo. Je suis particulièrement intéressée par la langue et la culture japonaises, le cinéma et la photographie. Je suis aussi folle de pandas, je devais en être un dans une vie antérieure. Je suis passionnée par le Japon et j'ai hâte de partager cette passion avec des voyageurs du monde entier !

Laisser un commentaire


X