fbpx Skip to main content

Article réalisé en partenariat avec Oita Tourisme.

Le Japon est connu pour son wagyu, une viande de bœuf japonaise de qualité supérieure caractérisée par les nombreuses marbrures qui parcourent la viande. Si le bœuf de Kobe et quelques autres élus se sont forgés une renommée internationale, ce ne sont pas les seules viandes de l’exigent monde culinaire des wagyu. Le bœuf de Bungo, de la préfecture d’Oita, fait partie des viandes qui sont parvenues à s’y faire un nom.

Boeuf de Bungo en shabu shabu à Beppu, prefecture d'Oita, Japon

Oita, une préfecture essentiellement rurale située à la pointe nord-est de Kyushu, possède de vastes pâturages. Des terres fertiles et dégagées sur lesquelles les éleveurs locaux prennent soin de bœufs noirs japonais, ou kuroge wagyu. Leur viande fait la renommée gastronomique de la région et se caractérise par un goût riche et une teneur élevée en graisses non saturées. Chaque bouchée fond dans la bouche, signe révélateur d’un wagyu haut de gamme.

Ville thermale de Beppu, prefecture d'Oita, Japon

Il existe plusieurs manières de goûter au bœuf de Bungo lorsque l’on visite la préfecture d’Oita. Les nombreux restaurants de la région vous permettront de faire votre choix : bifteck, shabu shabu (fondue japonaise), voire yakiniku (barbecue japonais). Beppu fait partie des lieux idéaux où goûter au bœuf de Bungo. Destination prisée de la préfecture d’Oita, cette ville balnéaire possède l’une des sources thermales les plus populaires du Japon et offre de nombreux onsen. Outre ses nombreuses auberges traditionnelles, les restaurants servant du bœuf de Bungo n’y manquent pas.

Goûter à un bœuf de Bungo A4 au Beppu Onsen

Motoyu no Yado Kurodaya est un excellent choix pour qui voudrait tenter une expérience gastronomique haut de gamme à base de bœuf de Bungo. Le Kurodaya est avant tout un ryokan (auberge japonaise traditionnelle) doté de ses propres onsen. Il est situé à quelques minutes à pied de certains des « enfers de Beppu », importante destination touristique de la région. Et l’auberge sert un dîner haut de gamme, un repas japonais traditionnel mettant en valeur le bœuf de Bungo.

Ryokan Kurodaya à Beppu, prefecture d'Oita, Japon

Au menu du repas on retrouve des plats comme le kamameshi (riz cuit dans un pot en fer) et des légumes régionaux de saison. Un élégant plateau de sashimi à base de poissons pêchés dans les environs ravira vos papilles. Mais la star du repas est sans conteste le bœuf, d’abord servi en steak.

Plat de riz servi avec le boeuf de Bungo à Beppu, prefecture d'Oita, Japon

Entrée servie avant le boeuf de Bungo à Beppu, prefecture d'Oita, Japon

Le faux-filet de bœuf vient du district de Yufuin à Oita. Poivré à l’extérieur, juteux et moelleux à l’intérieur, l’ensemble est parfaitement assorti. Coupé en tranches, le mieux est, dans un premier temps, de goûter au steak sans rien ajouter, avant d’essayer la sauce soja sucrée qui l’accompagne. Chaque bouchée est riche et vous pourriez caler rapidement, mais faites de votre mieux car le repas n’est pas terminé !

Boeuf de Bungo à Beppu, prefecture d'Oita, Japon

Boeuf de Bungo à Beppu, prefecture d'Oita, Japon

Boeuf de Bungo à Beppu, prefecture d'Oita, Japon

Le menu se poursuit par un shabu shabu de bœuf de Bungo de qualité A4. Le bœuf est servi en très fines tranches crues, affichant le très beau persillage du bœuf aux côtés d’un assortiment de légumes.

Boeuf de Bungo servi en shabu shabu à Beppu, prefecture d'Oita, Japon

Lorsque l’eau commence à bouillir vous pourrez y ajouter les légumes qui aromatiseront le bouillon et qui peuvent prendre un peu de temps à cuire. Vous pourrez alors faire cuire le bœuf en trempant les fines tranches dans l’eau bouillante.

Boeuf de Bungo servi en shabu shabu à Beppu, prefecture d'Oita, Japon

Il ne faudra que quelques secondes à ces fines tranches de bœuf pour cuire. C’est alors le moment de les déguster, accompagnées d’une sauce sucrée et d’oignons verts. Tout comme le steak de Yufuin avant lui, la qualité de ce shabu shabu s’impose à chaque bouchée. Le dîner gastronomique de Kurodaya coûte entre 15 000 et 20 000 yens.

Profitez d’un bœuf de Bungo accessible dans un barbecue coréen

Si le bœuf de Bungo de qualité A4 vaut sans aucun doute son prix (surtout pour les vrais gourmets), pas besoin de vider son compte pour goûter au bœuf de Bungo. Il existe des restaurants plus accessibles à Beppu qui permettront aux visiteurs de découvrir le bœuf de Bungo sans avoir à prendre des repas luxueux comme celui proposé à Kurodaya.

Boeuf de Bungo dans un barbecue coréen à Beppu, prefecture d'Oita, Japon

Boeuf de Bungo dans un barbecue coréen à Beppu, prefecture d'Oita, Japon

Situé en bord de mer, en bas de la rue de la Beppu Tower, le barbecue coréen Yakiniku Kankoku-en propose des menus abordables, en particulier pour le repas de midi. En commandant le Tokusen jyo Yakiniku (2 480 yens) vous aurez droit à une belle sélection de tranches de bœuf, parmi lesquelles un bœuf de Bungo d’une qualité légèrement inférieure. Le menu comprend également des légumes divers comme des oignons, du potiron et du chou. Le repas est accompagné de riz, d’une soupe miso et de kimchi.

Boeuf de Bungo dans un barbecue coréen à Beppu, prefecture d'Oita, Japon

Ce sera à vous de cuisiner votre viande. Au centre de la table, un petit barbecue au charbon vous permettra de faire griller vos tranches de viande et il ne vous faudra pas attendre longtemps avant de pouvoir dévorer votre repas en accompagnant le tout des différentes sauces mises à votre disposition.

Boeuf de Bungo dans un barbecue coréen à Beppu, prefecture d'Oita, Japon

Boeuf de Bungo dans un barbecue coréen à Beppu, prefecture d'Oita, Japon

Le restaurant possède plusieurs salles privatives assez grandes, ce qui en fait un lieux idéal pour un repas en famille ou pour organiser des repas entre amis, mais un voyageur solitaire pourra également profiter d’un repas abordable. Le bœuf de Bungo n’est pas de la qualité la plus élevée, mais difficile de trouver un meilleur prix lorsqu’il s’agit d’une viande aussi prisée.

Que vous vous rendiez à Beppu ou que vous exploriez la région d’Oita, vous serez bien avisé de chercher un restaurant servant du bœuf de Bungo. Il s’agit sans aucun doute d’une des meilleures spécialités culinaires de la région.

Article original de Andrew Deck
Traduit de l’anglais par Joachim Ducos

    
Prénom Yakiniku Kankoku-en
Catégorie Restaurant
Adresse 3-13-3 Kitahama, Beppu, Oita Prefecture, Japan
Accès [map]3-13-3 Kitahama, Beppu, Oita Prefecture, Japan[/map]
Horaires 11h - 15h
Prix 2000 - 3000 yen
Mode de paiement Both
Andrew Deck

Andrew Deck

Hello! I'm a freelance writer and assistant editor at Metropolis, Tokyo's largest English magazine. Although I was born in New York City, I was raised in Japan where I attended an American international school. I'm always looking for new opportunities to travel in Japan and explore areas off the beaten path. Alongside my writing for Voyapon, my writing as been published in Popular Mechanics, Dell's Power More and The College Hill Independent.

Laisser un commentaire


X