fbpx Skip to main content

Lorsque nous planifions avec soin nos voyages de l’après-pandémie, santé et sécurité restent au cœur de nos préoccupations. Le climat subtropical d’Okinawa en fait la destination idéale quelle que soit la saison pour une paisible session de « workation » (ou « travacances » ) insulaire. Restez concentré et détendez-vous en famille dans une villa reculée, puis profitez d’activités de plein air dans le respect de la distanciation sociale, comme la randonnée en forêt, l’exploration des ruines d’un ancien château, ou une balade à vélo le long des petites routes côtières tranquilles du nord d’Okinawa.

Passer de paisibles « workation » dans une villa privative

Pour une retraite studieuse tout à la fois sûre et productive, Okinawa dispose d’un large éventail d’hébergements privatifs dans des endroits reculés, où vous pouvez installer votre bureau, tout en restant proche de la nature. Un lieu idéal pour découvrir ce que les anglo-saxons appelle des « workation », astucieuse combinaison de « work » (travail) et « vacations » (vacances).

une ville japonaise moderne inspirée de l'architecture traditionnelle
Restez dans votre propre villa privée pour le nec plus ultra du « workation » à Okinawa. | Photos: SHINMINKA Villa

Sur la péninsule de Motobu, il est possible de louer une villa entière et son jardin privé entouré d’arbres à Shinminka Villa. Chaque villa est entièrement meublée, équipée d’une cuisine de haut de gamme et d’un barbecue en extérieur. Vous pourrez ainsi acheter des produits frais sur les marchés locaux, et prendre le temps de vivre au contact de la communauté du village. Les bâtiments en bois de construction récente s’inspirent des minka, les maisons folkloriques traditionnelles d’Okinawa, mais revues sous le jour de l’architecture contemporaine — les murs extérieurs sont totalement transparents pour donner une vue à 360 degrés sur les alentours, et ainsi offrir aux locataires de vivre en symbiose avec l’environnement naturel de ces villas.

Explorer la culture des îles Ryukyu à Nakijin

Le château de Nakijin, datant de la fin du XIIIe siècle, est l’un des neuf sites Gusuku liés au royaume de Ryukyu, collectivement inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO, témoignant des 500 ans de culture et d’histoire des îles Ryukyu.

Les ruines du chateau de nakijin à okinawa
Randonnée dans les ruines du château de Nakijin | Photo: OCVB

L’immense forteresse de Nakijin est un parfait exemple de Nozura-zumi, une technique de construction ancienne qui consiste à empiler des roches selon leur forme naturelle afin bâtir des murs solides. On peut facilement passer une demi-journée à explorer les ruines et à traverser les murs ondoyants du château, tout en admirant une vue imprenable sur la forêt environnante et la mer au loin, tout en se plongeant dans l’histoire et la culture des îles Ryukyu.

Randonnée au cœur des forêts primaires de Yanbaru

Le Parc national Yanbaru, d’une superficie de 13 600 hectares, est la destination idéale pour profiter d’activités de plein air dans le respect de la distanciation sociale, tout en s’immergeant dans la nature. Yanbaru est une région montagneuse au nord d’Okinawa. Elle regorge de forêts vierges qui abritent d’une faune rare et endémique. Sa flore subtropicale endémique comprend des fougères épiphytes et des orchidées, des fossiles vivants de cycadophytes, des banians géants, des itajii à feuilles persistantes, et sur le mont Ibudake, le fameux et majestueux arbre urajirogashi d’Okinawa. En ce qui concerne faune, citons l’emblématique yanbaru kuina (râle d’Okinawa), le pic d’Okinawa, le rouge-gorge de Ryukyu, le rat de Ryukyu à poil long et la tortue à poitrine noire de Ryukyu.

Grimpez jusqu’à des forêts de nuages sur le mont Yonahadake, et admirez des vues panoramiques spectaculaires depuis les falaises calcaires surplombant la baie de Shioya, ou marchez le long du sentier pittoresque menant aux chutes de Hiji Otaki, hautes de 26 mètres.

Découvrez le charme romantique de l’île Kouri

Afin de limiter les interactions sociales lors de vos déplacements, vous pourrez louer un vélo à Nago et partir faire une promenade rafraîchissante le long de la côte. L’île de Kouri est une destination particulièrement prisée par les amoureux qui aiment venir y admirer ses rochers en forme de cœur, baignés par une légende locale rappelant celle d’Adam et Ève. Au départ de Nago, il vous faudra prendre la route 58 en direction de l’île de Yagaji, puis continuer jusqu’au pont de Kouri, et savourer chaque minute de la traversée pittoresque de ce pont de 1 960 m, enjambant des eaux turquoises. Une fois sur l’île de Kouri, vous pourrez parcourir ses 8 kilomètres de côte et d’où vous profiterez de sublimes vues sur la mer.

Vue aérienne de l'île de Kouri à Okinawa
Magnifique vue sur l’île de Kouri à Okinawa. | Photo: OCVB

Avant de voyager, veuillez systématiquement consulter les derniers conseils du gouvernement concernant votre destination.

Quelle que soit la destination que vous choisirez le long de ces îles, gardez à l’esprit que la région moins densément peuplée et plus sauvage du nord d’Okinawa offre de nombreux havres de paix isolés et, qui sont à la fois des espaces de travail compatibles avec les nécessités de la distanciation sociale, et un fantastique cadre de vacances.

Pour en savoir plus :

This image has an empty alt attribute; its file name is link.png

Traduit de l’anglais par Marie Borgers

Cherise

Cherise

Originaire de San Francisco, résidente de Tokyo, voyageant à vélo, je suis toujours à la recherche de nouvelles pistes et de perspectives uniques pour imaginer des écologies futures.

Laisser un commentaire


X