Kanto Shopping

Shimokitazawa, quartier bohème pour chiner à Tokyo


À seulement une station de Shibuya et deux de Shinjuku, non loin du quartier underground de Koenji, le charmant quartier de Shimokitazawa (下北沢), situé au Sud Ouest de Tokyo, est un véritable paradis pour les amateurs de vintage. Pièces de mode seconde main, mobilier des années 70 ou encore bacs emplis de vinyles, Shimokitazawa offre de quoi chiner pendant des heures.

Shimokitazawa : de communauté agricole à quartier hippie

Pour la petite histoire, avant de devenir ce dédale de friperies que l’on connait aujourd’hui, Shimokitazawa était au début du siècle dernier une communauté agricole. C’est suite au tremblement de terre de 1921 que de nombreux habitants de Tokyo décidèrent d’y poser leurs valises, s’éloignant ainsi du centre à la recherche d’un quartier moins sujet aux risques d’une nouvelle destruction urbaine. Et il faut croire que les habitants de cette ancienne zone agricole ont eu du flair puisque celle-ci fut également épargnée par les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale. Peu après, sous l’occupation, Shimokitazawa accueillit un marché de vêtements d’occasion pour les soldats Américains, dont certaines parties sont encore visibles aujourd’hui. C’est donc de cette époque, et de l’arrivée du mouvement hippie dans les années 1970, que le quartier tient son ambiance si singulière encore palpable aujourd’hui.

Shimokitazawa, un paradis pour piétons

Pour vous retrouvez au cœur de Shimokitazawa, ou Shimokita comme le surnomment les locaux, pas besoin de parcourir des kilomètres. Empruntez la sortie Nord de la station du même nom et vous voilà prêt à entamer votre exploration. Pas vraiment besoin non plus d’entrer d’adresse précise dans votre GPS, le plus agréable étant de déambuler comme bon vous semble dans les ruelles attenantes. Les voitures ne s’aventurant d’ailleurs guère dans ces petites rues étroites, piétons et bicyclettes y sont rois.

Laissez-vous guider par les devantures des boutiques toutes plus charmantes les unes que les autres ou par les petites tables en terrasse qui n’attendent que vous.

Articles vintage, qualité Japonaise

À Shimokitazawa, point – ou très peu – de grandes enseignes et autres franchises. On vient ici pour chiner dans des boutiques locales remplies d’articles vintage sélectionnés avec beaucoup de soin. Car ici, les friperies n’ont rien d’un fourre-tout désorganisé où règne une odeur de renfermé. Chaque vêtement, chaussure ou accessoire proposé est d’une qualité impeccable (pour du seconde-main). Les vêtements sont repassés et les chaussures immaculées. Les articles étant systématiquement classés et rangés par catégories, il est très facile de cibler ses recherches. Autre élément assez remarquable pour ces messieurs, la sélection hommes est souvent tout aussi fournie que celle du rayon femmes ! Les prix quant à eux, restent plutôt doux selon les pièces sélectionnées.

S’il y a donc des friperies de qualité dans tout Shimokitazawa, je citerai malgré tout deux incontournables. Ocean Blvd d’une part, énorme hangar rassemblant sous un même toit plusieurs stands de boutiques vintage et de petits créateurs. Et New York Joe d’autre part, boutique proposant un large choix d’articles et fonctionnant aussi comme dépôt vente.

Se rendre à Shimokitazawa

La station Shimokitazawa est desservie par deux lignes : la Keio-Inokashira Line et la Odakyu Line. Toutes deux proposent des trains express qui permettent de s’y rendre en seulement deux arrêts depuis Shinjuku et un seul arrêt depuis Shibuya.

Pour ce qui est des meilleurs moments pour visiter le quartier, pas la peine d’être trop matinal, la plupart des boutiques n’ouvrant pas avant 11h le matin. Une balade à la nuit tombée pourra être l’occasion de profiter de la scène musicale locale très active.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *