Article partenaire Koshinetsu | Nagano Tourisme

La période Edo se vit dans l’ancien relais de Tsumago


Découverte de Tsumago en partenariat avec la ville de Nagiso

Tsumago est une étape ancienne du Nakasendo, l’une des cinq routes autorisées de la période Edo (1603-1868). Préservée, elle permet une agréable balade dans le passé, pour redevenir un voyageur des siècles passés, à l’ouest de la préfecture de Nagano, à Nagiso.

Tsumago, Nakasendo, Nagano, Edo, Japon

Tsumago : la prospère 42ème station du Nakasendo

La station de Tsumago était la 42ème sur la route historique du Nakasendo, qui reliait Kyoto et Tokyo durant la période Edo (1603-1868). Mais c’est bien plus tard, pendant l’ère Showa (1923-1989), que des efforts ont été faits pour la préserver et lui redonner son lustre d’antan, comme ce fut alors le cas pour un grand nombre de ces village-relais qui avaient perdu de leur utilité après le développement du réseau ferré.

Grace à cette décision, les voyageurs peuvent aujourd’hui visiter un petit bout du Japon qui a littéralement traversé le temps. Un bon moyen d’échapper aux trains bondés, aux foules de touristes et aux bruits de la ville, et une pause agréable entre deux visites de sites plus touristiques.

Tsumago, Nakasendo, Nagano, Edo, Japon

Tsumago, Nakasendo, Nagano, Edo, Japon
Tableau d’affichage de la période Edo

Tsumago, Nakasendo, Nagano, Edo, Japon

Tsumago, Nakasendo, Nagano, Edo, Japon
Le temple Kotoku-ji.

Explorer Tsumago

Que vous soyez intéressé par l’histoire, la gastronomie ou la nature, vous trouverez de quoi satisfaire votre curiosité dans le quartier historique de Tsumago !

Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire des lieux, il vous faudra absolument vous arrêter au Historical Museum qui conserve toutes sortes de documents, maquettes et films, non seulement sur Tsumago mais aussi sur toute la région de Kiso-jo. Mais si vous préférez essayer les spécialités culinaires locales, vous ne serez pas déçus par ce que Tsumago a à offrir. La rue principale est bordée par de nombreux petits restaurants qui proposent les plats les plus populaires de Nagiso.

Tsumago, Nakasendo, Nagano, Edo, Japon
Une boutique de mochi de Tsumago.
Tsumago, Nakasendo, Nagano, Edo, Japon
Intérieur d’une maison traditionnelle japonaise

Au sommet d’une colline qui surplombe Tsumago, le Kotoku-ji, un petit temple bouddhiste, vaut la visite. En vous baladant dans les rues de Tsumago, vous remarquerez que certains intérieurs de maison sont ouverts au public. Il est plus que recommandé de prendre le temps de jeter un coup d’œil à l’intérieur de ces bâtiments. Cela vous donnera un aperçu de ce à quoi ressemblait Tsumago au quotidien.

Cinq lieux à visiter à Tsumago

  1. Ginmokusei – Un arbre gigantesque près de ce qui fut autrefois l’école primaire de Tsumago.
  2. Carp Stone – Une belle pierre recouverte de mousse qui ressemble à une carpe.
  3. Waki Honjin Okuya- Une maison construite en 1877 à partir de bois de cyprès japonais.
  4. Masu Shape- Les vestiges des anciens postes de défense de Tsumago.
  5. Omata Bridge- Un pont qui offre une belle vue sur les environs.

Découvrir Tsumago en hiver ?

L’hiver, qui n’est pas une période de grande affluence, est une saison que je recommanderais sans hésiter pour visiter l’ancien relais de Tsumago. J’ai pu visiter Tsumago fin décembre, et je n’ai pas rencontré plus d’une poignée de touristes durant ma visite.

Tsumago, Nakasendo, Nagano, Edo, Japon
Le centre d’information touristique de Tsumago.

Pour plus d’informations vous pouvez également vous rendre sur le site touristique de Tsumago, en anglais. Ou sur celui du musée historique, lui aussi en anglais.

Se rendre à Tsumago

Il y a trois façons de se rendre à la station de Tsumago. J’ai fait une liste à partir de ce que je considère comme les options les plus pratiques.

  1. Prendre un taxi de la gare de Nagiso vers Tsumago (environs 1200 yens);
  2. Prendre un bus depuis la garde Nagiso vers Tsumago, en gardant à l’esprit que les horaires de bus sont assez irréguliers (environs 7 minutes de trajet et 300 yens);
  3. Marcher depuis la gare de Nagiso jusquà Tsumago (environs une heure);

Enfin, sachez que si vous envisagez de visiter également la station de Magome, de l’autre côté de la frontière avec la préfecture de Gifu, un chemin de randonnée permet de la rejoindre, en suivant cette ancienne portion du Nakasendo.

Article original d’Emiliano DeSantiago et traduction de Joachim Ducos.

Commentaires