fbpx Skip to main content

Le curry se place parmi les plats les plus consommés au Japon. Mais pas n’importe quel curry : le curry japonais. Un curry doux et même légèrement sucré, qui connaît de nombreuses variations au Japon. Quelle est l’histoire de ce plat et comment le préparer chez vous ? Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le curry japonais !

Le curry un plat national au Japon

Le curry est un plat indien dont il existe de nombreuses déclinaisons, tant au niveau des ingrédients utilisés dans le plat que des épices qui entrent dans la composition de la sauce. Pourtant, malgré ces origines étrangères, le curry est aujourd’hui l’un des plats les plus populaires du Japon. Comment ce plat s’est-il implanté dans la culture japonaise et pourquoi est-il si populaire ?

Les origines du curry japonais

Le curry fut introduit au Japon fin XIXe siècle, durant l’ère Meiji. À cette époque, l’Inde était sous administration britannique et on raconte que c’est un marin britannique qui aurait introduit le curry au Japon.

Mais l’explication serait en réalité moins romancée. À l’époque, cela faisait longtemps que le Royaume-Uni avait introduit le curry dans les plats servis aux marins à bord des vaisseaux de ses forces navales. Ce curry indien, légèrement revisité pour s’adapter aux palais occidentaux, permettait à la fois un apport nutritionnel idéal et pouvait être facilement adapté à la vie en mer sans provoquer l’ire des marins britanniques qui auraient sans doute été moins enclins à manger leurs plats traditionnels dénaturés par les contraintes du voyage. Le Japon connaissait des difficultés similaires à bord des bateaux de sa marine. Puisque le Japon et le Royaume-Uni entretenaient des liens d’amitié (qui devaient se transformer en alliance en 1902), il ne fallut pas longtemps avant que l’on décide de servir du curry à bord des navires japonais. C’est d’ailleurs toujours le cas aujourd’hui : la marine japonaise a droit à un délicieux curry tous les vendredis !

Une assiette de curry japonais

Peu à peu, la recette anglaise fut adaptée aux préférences des japonais, on agrémenta rapidement la recette de pommes de terre. Puis le curry fut mis au menu des cantines scolaires, et ce fut le début de la grande histoire d’amour entre les japonais et le curry. Dans les années 1960 le curry devint réellement populaire, à la fois dans les restaurants et des les supermarchés et les japonais en redemandaient. Dans les années 2000 les japonais mangeaient plus de curry que de sushis ou de tempura !

Pourquoi les japonais raffolent de leur curry ?

Il existe de nombreuses raisons qui expliquent l’immense succès du curry au Japon. Généralement servi avec du riz, il s’inscrit parfaitement dans les habitudes alimentaires des japonais. On y retrouve le plus souvent quelques légumes et de la viande, mais c’est vraiment la sauce qui a le plus d’importance. Dans certains plats, comme le katsu-kare カツカレー (porc pané servi avec du curry japonais), le curry japonais n’est pratiquement composé que de sauce. Ce sont les saveurs de cette sauce qui ont su séduire le Japon. Adaptée aux goûts des japonais, elle est le plus souvent peu épicée et légèrement sucrée, des saveurs typiques de la cuisine japonaise.

Et pour parfaire le tout, le curry japonais est à la fois très bon marché et facile à préparer ! On peut acheter du roux du curry (カレールー) pour quelques centaines de yens dans tous les supermarchés du pays. Rapide à faire, c’est le plat familial par excellence. Et pour ceux qui ne veulent pas sortir leurs couteaux de cuisine il existe même des sachets de currys cuisinés qu’il suffit de réchauffer et d’accompagner d’un bol de riz. On retrouve d’ailleurs ces currys instantanés au rayon des souvenirs de certaines régions qui en profitent pour agrémenter la recette de quelques-unes de leurs spécialités (on trouve par exemple à Yonezawa un curry instantané au bœuf wagyu de la région, l’une des trois meilleures viandes du Japon).

Curry japonais au Wagyu
Curry instantané au bœuf wagyu de Yonezawa

Les japonais sont devenus si friands de cette sauce de curry qu’elle est aujourd’hui déclinée sous de nombreuses formes. Elle sert part exemple de sauce à des plats de nouilles comme les kare udon (カレーうどん) — des nouilles udon baignant dans une sauce de curry — ou les nouilles instantanées dont la version « curry japonais » est l’une des saveurs les plus populaires. Et le tableau ne serait pas complet sans parler de l’une de mes déclinaisons préférées du curry japonais : le kare-pan (カレーパン), un petit beignet frit fourré au curry japonais. Sans doute pas la spécialité japonaise la plus saine qui existe, mais un véritable délice !

Cup Noodles au curry
Il existe même des nouilles instantanées au curry au Japon !

Parmi les spécialités d’Hokkaido on retrouve également une déclinaison du curry japonais qui prend la forme de soupe au curry (スープカレー). Cette version du curry est plus liquide que le curry japonais classique et comporte une plus grande variété de légumes, faisant la part belle à l’agriculture d’Hokkaido particulièrement réputée. Servie dans un bol séparé et non pas directement avec le riz, le soupe au curry d’Hokkaido est le plat parfait pour se réchauffer durant l’hiver froid et enneigé de cette île du nord.

Soupe au curry japonaise
La soupe au curry, l’une des spécialités d’Hokkaido

La recette du curry japonais

Préparer un curry japonais, c’est facile et rapide à faire, même lorsqu’on n’est pas au Japon ! Le seul ingrédient spécifique nécessaire est un roux de curry que l’on peut acheter dans n’importe quel supermarché au Japon et que l’on trouve facilement dans les boutiques asiatiques n’importe où ailleurs. Mais si vous voulez du fait-maison de bout en bout, le roux de curry lui-même n’est pas particulièrement compliqué à préparer et vous pourrez adapter la recette en y intégrant vos épices préférés.

Du riz au curry japonais fait maison dans une assiette

Préparer un curry japonais avec un roux de curry

Je vous donne ici une recette classique d’un curry japonais. Mais encore une fois, l’important dans un curry japonais, c’est sa sauce. Tout est dans la texture, la sauce ne doit être ni trop liquide ni trop épaisse, il est donc important de bien doser la quantité d’eau de votre préparation par rapport à la quantité de roux de curry que vous intègrerez dans votre plat. Le reste n’est ici indiqué qu’à titre indicatif, car vous pourrez choisir les ingrédients que vous préférez pour préparer votre curry. Il est d’ailleurs intéressant de noter que la majorité des roux de curry du commerce ne contiennent, ni viande, ni poisson, et que certains d’entre eux ne contiennent pas non plus de produits laitiers. C’est donc un plat japonais qui peut parfaitement être adapté aux végétariens et aux végans qui pourront facilement cuisiner un curry aux légumes !

roux de curry japonais acheté dans le commerce
Boîte de roux de curry trouvable dans le commerce

Les roux de curry du commerce contiennent en revanche généralement de la farine de blé, si vous êtes allergique au gluten vous pourrez cependant préparer vous-même votre roux de curry en remplaçant la farine de blé par de la farine de riz.

Recette du curry japonais pour 6 personnes

  • 400g de viande (bœuf, poulet ou agneau)
  • 1 ou 2 oignons
  • 2 ou 3 carottes
  • 200g de pommes de terre
  • Entre 600 et 700ml d’eau (selon le roux de curry acheté)
  • 1 bloc de roux de curry
les ingrédients pour préparer un curry japonais
  1. Faites revenir les oignons et la viande dans une grande casserole.

2. Ajouter les légumes coupés en dés et ajoutez l’eau. Couvrir et laisser cuire à feu doux jusqu’à ce que la viande et les légumes soient tendres.

préparation en cuisine du curry

3. Sortez la casserole du feu et intégrez peu à peu le roux de curry. Les blocs de roux de curry sont pré-découpés, je vous conseille d’intégrer votre bloc de curry morceau par morceau tout en mélangeant pour faire fondre le roux de curry, vous pourrez ainsi ajouter le roux de curry jusqu’à ce que la consistance de la sauce soit la bonne.

Le curry japonais en cours de cuisson

4. Faites à nouveau chauffer votre curry à feu doux pendant 5 minutes.

5. Ça y est, votre curry japonais est prêt ! Vous pouvez le servir accompagné de riz ou de nouilles !

Retrouvez la préparation du curry japonais dans notre vidéo :

Recette du roux de curry fait maison

La préparation du curry japonais est si simple et rapide que cela fait des années que j’en prépare régulièrement chez moi. Mais je m’étais toujours demandé comment était fait ce mystérieux roux de curry qui transformait instantanément mon plat en délicieux curry. L’écriture de cet article fut donc l’occasion de m’essayer à la préparation de mon roux de curry fait maison. L’utilisation de roux de curry industriel est si simple et pratique que rares sont les japonais à préparer leur curry de A à Z. Mais je fus surpris de découvrir que la recette du roux de curry n’a rien de compliqué et est accessible à tout le monde et permet de personnaliser son curry japonais avec les épices que l’on préfère !

Du curry roux japonais fait maison

L’important est d’utiliser matières grasses et farine en proportion égale. Dans la recette que je décidais d’essayer il s’agissait de beurre et de farine de blé, mais il est tout à fait possible d’utiliser de la margarine et de la farine de riz selon vos préférences et votre régime alimentaire.

Les ingrédients pour un roux de curry fait maison :

  • Curcuma (1 cuillère à café)
  • Cardamome en poudre (1/2 cuillère à café)
  • Cumin (1 cuillère à café)
  • Cannelle (1 cuillère à café)
  • Clou de girofle en poudre (1/2 cuillère à café)
  • Ail en poudre (1 cuillère à café)
  • Noix de muscade (1/2 cuillère à café)
  • Poivre noir (1 cuillère à café)
  • Gingembre (1/2 cuillère à café)
  • Piment de Cayenne (1/2 cuillère à café)
  • Miel (3 cuillères à soupe)
  • Beurre (100g)
  • Farine (100g)
liste des ingrédients pour faire un curry japonais

Cette liste d’épices n’a rien de définitif, il s’agit plus d’une base sur laquelle partir et que vous pouvez adapter à vos goûts. Certains ingrédients peuvent d’ailleurs être un peu difficile à trouver (comme la cardamome en poudre ou le clou de girofle en poudre). Je précise au passage que la demi cuillère à café de piment de Cayenne vous donnera un curry relativement épicé, si vous préférez un curry plus doux je vous conseille d’en mettre moitié moins.

Préparation d’un roux de curry :

  1. Dans une casserole, faites fondre le beurre à feu doux.

2. Incorporez la farine dans le beurre fondu et mélangez jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de grumeaux. Sortez la casserole du feu.

3. Dans une poêle, faites revenir les épices jusqu’à ce qu’elles dégagent une odeur agréable (faites attention à ne pas faire brûler les épices).

4. Remettez la casserole avec le beurre et la farine sur le feu et intégrez les épices.

les épices introduits dans le beurre et la farine

5. Ajoutez le miel et mélangez bien.

6. Placez dans un récipient (que vous pourrez au préalable recouvrir de papier de cuisson ou de cellophane pour pouvoir démouler votre roux de curry plus facilement) puis placez au frigo une journée.

Roux de curry japonais fait maison

7. Votre roux de curry est prêt à être utilisé ! (voir la recette du curry japonais). Contrairement aux roux de curry du commerce, ce roux de curry n’est pas salé, il vous faudra donc penser à saler votre plat à votre convenance avant d’y ajouter le roux de curry.

Retrouvez la préparation du roux de curry en vidéo :

Il s’agissait de la toute première fois que je préparais mon propre roux de curry japonais, et je fus agréablement surpris par le résultat ! Le goût était légèrement différent des currys que j’ai l’habitude de préparer, mais aucun doute, il s’agissait bien d’un curry japonais !

des morceaux de roux de curry fait maison

Tout l’avantage de faire son propre roux de curry est de pouvoir l’adapter à vos préférences. Personnellement je dirais que la cardamome, le clou de girofle, et la noix de muscade sont des épices particulièrement fortes et que leur quantité pourrait être en peu réduite. J’ai également ajouté un peu de miel pour rendre la saveur sucrée un peu plus présente. Il est d’ailleurs possible de remplacer le miel par de la confiture, et certains ajoutent même du chocolat ! Mais il s’agit d’une excellente base sur laquelle partir pour concevoir un roux de curry dont la recette vous sera propre !

Où manger un curry japonais au Japon ?

Lors d’un voyage au Japon, vous ne manquerez pas d’occasions de déguster un curry japonais dans un restaurant ! C’est un plat si populaire que de très nombreux restaurants proposent un curry à leur carte. Yoshinoya, une enseigne de restauration rapide du Japon particulièrement populaire pour ses gyudon, propose un curry japonais pour moins de 400 yens. Vous pourrez également goûter à un katsu-kare (curry japonais servi avec du porc pané) dans la plupart des shokudo (食堂), de petits restaurants qui servent de cantine aux étudiants ou aux salariés qui veulent manger un repas rapide et pas cher durant leur pause déjeuner.

Mais il existe également des restaurants spécialisés dans le curry japonais particulièrement populaires qui offrent un large choix de currys !

Curry House CoCo Ichibanya

Parmi les chaînes de restaurants spécialisées dans le curry, Curry House CoCo Ichibanya, connue sous le nom de CoCoICHI, est sans conteste la plus populaire. On retrouve des restaurants CoCoICHI littéralement partout au Japon ! La franchise a même réussi à s’implanter à l’international avec quelques restaurants ailleurs en Asie et même deux restaurants à Londres et quatre restaurants en Californie.

Curry japonais à CoCoICHI
Curry japonais à CoCoICHI ⎪ Photo : Tomoko

Si CoCoICHI rencontre un tel succès, c’est parce qu’il est possible de personnaliser totalement son assiette. Vous pourrez choisir la quantité de riz, un curry plus ou moins piquant (de 1 à 10) et plus ou moins sucré (de 1 à 5), et bien entendu vous aurez un très large choix concernant les ingrédients de votre curry (viandes, poissons, légumes, fromage, etc.) Les restaurants proposent des plats végétariens, et même des plats halal. Si vous souffrez d’allergies alimentaires, il existe même une version du curry sans allergène : pas d’œuf, ni de lait, ni de gluten, ni de cacahuète, ni de crevette, ni de crabe, pour pouvoir déguster un curry japonais en toute sécurité !

Curry japonais végétarien d'une chaine de restauration célèbre
Curry végétarien de CoCoICHI ⎪ Photo : Clémentine

Le prix d’un curry à CoCoICHI varie entre 400 et 1700 yens selon le type de curry que vous choisissez.

Kare Wa Nomimono

« Kare Wa Nomimono » (カレーは飲み物) veut dire littéralement « le curry est une boisson ». Un nom qui sous-entend que le curry de cette chaîne de restaurants est si délicieux qu’on pourrait le boire. Une affirmation que je serais tenté de prendre au sens littéral puisqu’il s’agit de l’une de mes enseignes préférées de curry japonais.

Ces restaurants, plus petits et bien moins nombreux que ceux de CoCoICHI offrent un choix bien plus réduit mais absolument délicieux. Les restaurants de Kare Wa Nomimono ne proposent que deux currys différents : le curry noir au porc et le curry rouge au poulet. Vous pourrez choisir la quantité de riz servie avec votre curry qui ne vous coûtera pas plus cher si vous choisissez la plus grande portion (mais honnêtement la petite portion de riz est déjà copieuse).

Curry japonais dans le restaurant Kare wa nomimono
Curry japonais du restaurant Kare Wa Nomimono à Tokyo ⎪ Photo : Todd Fong

La personnalisation de votre assiette se fera grâce à une liste de dix ingrédients parmi lesquels il vous faudra en choisir trois. Il vous suffira de donner le numéro des trois ingrédients de votre choix. Si vous aimez les oignons vous ne pouvez pas passer à côté des oignons frits proposés parmi ces ingrédients. Il s’agit plus d’oignons longuement revenus à la poêle que d’oignons frits et croquants, mais je peux vous garantir qu’ils se marient à la perfection aux currys proposés par le restaurant !

Une assiette de curry au porc coûte 890 yens et une assiette de curry au poulet coûte 790 yens. En supplément vous pourrez ajouter quelques tranches de porc grillé pour quelques centaines de yens supplémentaires.

Pour l’instant on trouve plusieurs restaurants Kare Wa Nomimono à Tokyo, et un à Kofu. Mais on peut espérer que le succès grandissant de l’enseigne lui permettra de s’implanter plus largement au Japon !

Le curry japonais est un plat extrêmement populaire au Japon, aux saveurs typiquement japonaises, qu’il est très facile de préparer chez soi ! Faites voyager vos papilles au Japon en préparant un curry japonais chez-vous et n’hésitez pas à franchir les portes d’un restaurant de curry lors de votre voyage au Japon, vous ne le regretterez pas !

Joachim Ducos

Joachim Ducos

Passionné par le cinéma japonais, j'ai voulu découvrir la vie quotidienne de ce pays que je ne connaissais qu'à travers la fiction. En 2017 je quittais ma France natale pour poser mes valises à Tokyo sans savoir que j'y resterai si longtemps. Après presque deux années à poursuivre mes activités de photographe et de vidéaste en parcourant l'archipel japonais, le Japon exerce toujours sur moi une mystérieuse fascination qui me pousse à vouloir en explorer chaque recoin.

tokidokiyuki.fr/

Laisser un commentaire


X