Article partenaire Hébergement Kinki | Kyoto Tourisme

Une escapade à Shiga autour du lac Biwa, près de Kyoto

Vue sur le lac Biwa

Découverte de la préfecture de Shiga en partenariat avec Seibu Holdings.

La préfecture de Shiga, voisine de l’ultra-célèbre Kyoto, n’est pas la plus connue du Japon. Pourtant elle a tous les atouts nécessaires pour un séjour inoubliable. À seulement 10 à 40 minutes de train de l’ancienne capitale impériale, elle se déploie autour du plus grand lac du Japon, le lac Biwa.

Shiga possède entre autres une ville qui a conservé le charme de l’époque Edo (1603-1868) – Omihachiman, un château parmi les plus beaux et anciens du Japon – Hikone, une île sacrée – Chikubu Shima – ou encore un sanctuaire shinto aussi ancien qu’élégant – Taga-taisha. Tout près des rues et temples bondés de Kyoto, il est possible de s’extraire de la foule pour apprécier une atmosphère sereine, avec la beauté pittoresque des bâtiments et des paysages.

 

Omihachiman : promenade entre Edo et aujourd’hui

Le petite ville d’Omihachiman s’est développée au XVIe siècle autour de son canal, qui en a fait une ville commerçante importante. Le canal ne sert plus au transport de marchandises aujourd’hui, mais il offre un cadre idéal pour des promenades à pied ou en bateau.

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga-taisha, Lac Biwa
Le beau canal d’Omihachiman.

Un téléphérique part du quartier historique pour atteindre le sommet du Mont Hachiman, du haut duquel la vue est imprenable sur le lac Biwa. C’est un cadre recherché pour les promenades romantiques, où l’on trouve également le petit temple Zuiryu-ji.

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga-taisha, lac Biwa

À 15 minutes à pied (ou 5 minutes en bus) du quartier historique, se trouve La Collina. L’incroyable bâtiment végétal de l’architecte Terunobu Fujimori est principalement dédié au baumkuchen, une pâtisserie allemande très populaire au Japon. Mais le lieu vaut pour lui-même, offrant un cadre incroyablement bucolique, qui donne l’impression d’être passé de l’autre côté du miroir, au pays des contes et légendes.

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga-taisha, La Collina

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga-taisha, La Collina

Je vous en dit plus sur ma visite à Omihachiman dans cet article.

 

Le château de Hikone : une vision du Japon féodal

Bâti il y a 410 ans, le château de Hikone est l’un des rares châteaux japonais dont le bâtiment est d’origine. C’est en outre l’un des 5 châteaux considérés comme des Trésors Nationaux du Japon. Mais son très beau donjon n’est pas son seul atout : il est situé sur une colline d’où l’on a une très belle vue sur le lac Biwa, et l’on peut se promener dans sa vaste enceinte, en admirant le feuillage rouge des érables à l’automne et les fleurs de cerisier au printemps.

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga-taisha

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga-taisha

En contrebas du château, le jardin Genkyu-en, datant du 17e siècle, permet de prolonger plus qu’agréablement la visite. Il faut prendre le temps de contempler l’arrangement minutieux du paysage autour d’un vaste étang traversé de nombreux ponts. Le donjon y est magnifiquement mis en scène, comme “paysage emprunté”.

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga-taisha, jardin

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga-taisha, jardin

Je vous en dit plus sur ma visite à Hikone dans cet article.

 

Chikubu-shima : une île sacrée hors du temps

Accessible depuis le port de Hikone, la toute petite île de Chikubu est un endroit magique. La légende dit que la déesse Benzaiten serait descendue sur l’île il y a plus de 1300 ans. C’est pourquoi l’empereur Shomu a ordonné qu’on y construise un temple. Chikubu-shima reste aujourd’hui un lieu sacré bouddhiste et shinto, où les pèlerins viennent de tout le Japon pour se recueillir. Le bâtiment principal du sanctuaire Tsukubu Suma est classé comme Trésor National.

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga-taisha, Chikubu-shima

On peut y faire des vœux au temple Hogon-ji à l’aide d’adorables daruma qui représentent Benzaiten, ou au sanctuaire Tsukubu Suma en essayant de jeter des petites coupelles à travers un torii tourné vers la mer.

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga-taisha, Chikubu-shima, Daruma

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga-taisha, Chikubu-shima

La visite des lieux de culte, le paysage incroyable de ce rocher, comme posé sur les eaux du lac et recouvert d’une végétation dense, ainsi que la traversée en bateau pour s’y rendre : tout contribue à faire d’une visite de l’île de Chikubu un moment hors du temps.

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga-taisha, Chikubu-shima

Je vous en dit plus sur ma visite sur l’île de Chikubu dans cet article.

 

Taga-taisha : un sanctuaire sorti des temps anciens

Situé dans une bourgade, tout au bout d’une petite ligne de train de la compagnie Ohmi Railway, le sanctuaire de Taga est un joyau bien caché, même s’il n’est au final qu’à une vingtaine de minutes de train de la ville de Hikone.

Dédié à la longévité, aux mariages heureux et à la chance, il aurait été fondé en 620. Outre un bâtiment principal de bois sombre rehaussé de dorures, à la fois grandiose et épuré, on y trouve un petit sanctuaire dédié à Inari, avec ses torii vermillons coutumiers, une scène de théâtre nô et d’autres belles surprises ; le tout bordé de grands arbres. L’environnement tranquille de l’endroit, méconnu des touristes, permet d’y goûter l’atmosphère authentique des lieux de culte shinto.

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga-taisha, Ohmi Railways

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga-taisha, Ohmi Railways

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga-taisha, Ohmi Railways

Je vous en dit plus sur ma visite du sanctuaire de Taga dans cet article.

 

Où dormir ?

La ville d’Otsu, au bord du lac Biwa, n’est située qu’à 10 minutes de train de Kyoto. C’est donc l’endroit idéal pour loger, tant pour visiter Shiga que l’ancienne capitale et le Kansaï. On peut en outre s’y extraire de la foule et y goûter des soirées calmes, en contemplant le plus grand lac du Japon.

Le Lake Biwa Otsu Prince Hotel est sans doute le meilleur endroit pour l’admirer, car toutes les baies vitrées des chambres et restaurants de cet hôtel de 37 étages offrent une vue panoramique sur le lac. On y trouve tout le confort d’un hôtel de luxe, avec notamment d’excellents restaurants.

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga, Ohmi Railways, Lake Biwa Otsu Prince Hotel

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga, Ohmi Railways, Lake Biwa Otsu Prince Hotel

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga, Ohmi Railways

Je vous en dit plus sur ma nuit au Prince Hotel d’Otsu dans cet article.

 

Informations pratiques

Pour plus d’informations touristiques pour préparer un voyage autour du lac Biwa, vous pouvez vous rendre sur le site de l’office du tourisme de Shiga, en anglais.

Shiga est connue pour ses fréquents arcs-en-ciel, vous pouvez consulter la “météo des arcs-en-ciel” sur cette page.

L’office du tourisme d’Omihachiman propose une brochure pdf en anglais pour découvrir les nombreux endroits à visiter, connaître le calendrier des événements, et pour toutes les informations pratiques.

Le site Hikone Travel Guide (en anglais), conçu par la ville, est à consulter pour préparer une visite ou un séjour à Hikone. Vous y trouverez les renseignements pratiques (accès, tarifs, hébergements, événements, idées de visites alentours), et des informations très complètes sur l’histoire et la culture de Hikone.

Plus d’informations sur Taga-taisha sur le site du sanctuaire (uniquement en japonais). L’entrée est gratuite.

 

Comment s’y rendre ?

Otsu est à 10 minutes de Kyoto en train par les lignes JR. Compter 1h40 depuis Tokyo avec le shinkansen et un changement à Kyoto – le trajet étant couvert par le JR Pass.

Omihachiman est à environ 30 minutes en train depuis Kyoto et 1h depuis Osaka en train par les lignes JR.

Hikone, enfin, est à environ 45 minutes de Kyoto et 1h15 d’Osaka en train par les lignes JR.

Il existe à Shiga une alternative locale aux chemins de fer JR. Les trains de la compagnie Ohmi Railway relient les villes touristiques comme Omihachiman et Hikone et de plus petites bourgades comme celle où se cache le sanctuaire de Taga. Ces lignes locales, qui se parcourent tranquillement dans des petits trains colorés à l’allure retro, sont en elles-mêmes un voyage dans le Japon de l’ère Showa (1926-1989).

Le site de la compagnie Ohmi Railway est consultable en anglais. Le Pass 2 jours, à 2000¥ pour les étrangers, permet de voyager de manière illimitée sur les lignes Ohmi Railway, mais aussi sur les 7 lignes de bus de la compagnie, permettant notamment de visiter Omihachiman, et avec le bus touristique de Hikone.

Shiga, château de Hikone, Omihachiman, Taga, Ohmi Railways

 

Commentaires